News

Merci à tous de m’avoir encouragé durant ces semaines! Mais jetez un coup d’œil de temps à autre sur le blog! Il va se passer des choses durant l’été! Mais surtout à l’année prochaine pour le grand Nord et ses aurores boréales! Bonne nuit bises

Vendredi 17 juin 2016_189 km aujourd’hui depuis Loches! Et j’arrive dans un petit village paumé! Rien pas de pension, pas d’hôtel, pas de B§B! Pas de boulangerie, ni même un troquet! Mortel! Bon! Je suis un peu fatigué, j’en ai marre de rouler! Jusque là, j’ai toujours eu de la chance pour l’hébergement! Je vois une grande maison qui m’ a l’air sympa! Je vais tenter ma chance! Un chien aboie derrière la porte! Ça me rappelle des mauvais souvenirs en Roumanie! La porte s’ouvre, le chien se rue sur moi et il me fait la fête! Ouf il est gentil! La tôlière sort à son tour ! Elle a l’air accueillante et sympa! Je vais encore avoir de la chance! Je regarde autour de moi. L’endroit me paraît vaguement familier! Mince! Je suis chez moi, à la maison! C’est Béatrice et c’est Cybèle ma chienne! Bientôt arrive Titusse la minette, puis Kbis le chat! Fifi la vieille chatte n’est pas là, mais je la verrai plus tard! Y’a rien dans ce bled, c’est paumé, la campagne autour est un peu tristounette, mais c’est chez moi! Et je suis content d’être de retour!

Merci à tout ceux qui m’ont suivi! Vos messages et vos encouragements m’ont été d’une aide précieuse! Mais ce n’est qu’un au revoir, j’espère pouvoir vous raconter mon voyage de vive voix! Ça a été un voyage merveilleux à tout points de vues! Il va me falloir du temps pour bien réaliser! Et le prochain périple est déjà dans ma tête! Le cap Nord! 4500 km deux mois! Retour en bateau! Mais pas seul, c’est se qui aura été le plus difficile pendant ce voyage ! Alors, s’il y en a qui sont tentés par l’aventure du grand Nord! Bienvenue! Départ mai juin prochain!

Voilà, encore merci à tous! Bises à bientôt!

2016_Hier, j’était en France pourtant, dans une grande ville! Bourges! Dans une auberge de jeunesse! Et bien pas de Wifi dans le bouclard! Ça doit être pour ça qu’on était que deux dans toute l’auberge! Pourtant, elle a tout pour elle cette AJ! Tout près du centre, dans un coin au calme, juste derrière le champ de foire, un accueil chaleureux par une directrice très cool accompagnée par ses deux Cerbères de yorkshires!  Mais bon, c’est pas cher et puis on peu vivre sans être connecté! 110 bornes hier et Bourges donc, une très jolie ville avec une magnifique cathédrale! La plus large de France paraît il! Des rues piétonnes sympas, un pub! Bref tout ce qui va bien pour une bonne étape! Dommage que la pluie se soit invitée aussi! L’anecdote d’hier? Un type à qui je demande mon chemin et qui me dit de prendre vers la Loire à vélo! Je lui dit que ça doit sans doute être très beau, mais que moi, je veux aller à Bourges! Pourquoi tu veux aller à bourges? Ils ont fait un itinéraire pour la Loire avec nos impôts… Et le mec commence a s’énerver! La Loire à vélo c’est à droite après le pont!!!! Ok merci! Plus loin, j’ai regardé le GPS et trouvé ma route tout seul! 115 km aujourd’hui sous la flotte encore et encore dans le vent! Hum! c’est bon! Pluie plus vent de face! on a l’impression de prendre un coup de karcher dans la tronche toute la journée! Me voilà quand même arrivé jusqu’à Loches en Touraine. Quelle belle petite ville! Avec ses remparts, son château, son donjon, ses vielles ruelles pavées…Regardez sur votre moteur de recherche favori, c’est magnifique et à moins de 200 bornes de la Vendée! J’ai roulé aujourd’hui pendant une heure avec un retraité, qui faisait sa ballade! Le gars m’a rattrapé, et on à commencé a discuter! Du coup il a ralenti son allure et à décidé de m’accompagner jusqu’à Loches! Sympa! C’était un passionné d’histoire et il m’a raconté le passé de la région! J’ai rien retenu! Mais sur le moment c’était intéressant! Je me plongerais dans les manuels d’histoire en rentrant! Ou pas! 🙂 En arrivant à Loches, j’ai pensé au père Redon, un dialysé de la Roche sur Yon, qui quand on lui demandait si ça allait, répondait invariablement… »Au poil de loche! » Là y a que les vendéens qui ont compris! Voilà ma journée! Demain je me dirige vers Bressuire! Bonne nuit. Bises et à demain!

Mardi 14 juin 2016_Le Morvan est passé! Dans le froid, le vent et la pluie! 110 km aujourd’hui dans les paysages grandioses du parc national! C’est bien vallonné par ici! Bien-sûr, rien à voir avec les Alpes, les Balkans, mais quand même, il m’a fallu plusieurs kilomètres pour réhabituer mes jambes à l’effort montagnard! Me voici arriver à Châtilllon en Bazois pas loin de Nevers! Tout près du canal du Nivernais sur le circuit vélo du tour de Bourgogne! Une bonne idée de rando! Mais là, je coupe au travers, après le parc régional du Morvan, je me dirige vers le parc régional de la Brenne, que je traverserais après demain. Ce soir, suis dans une auberge! C’est l’étape des cyclos, le garage est rempli de bicyclettes! J’ai mangé entouré de cyclistes qui racontaient leurs exploits du jour, leurs misères météorologiques, leurs bobos…. c’était rigolo! Demain, je serais à Bourge, qui m’a l’air d’être une très jolie ville! Les gros reliefs sont passés désormais et il me reste à peine 500 km avant la Vendée! Je vais dire au revoir à la Bourgogne et bonjour au centre! Ce midi, j’ai réussi à pique niquer pendant l’unique éclaircie de la journée, sur une aire en bordure de route! Déserte! avec tables. Le grand luxe! Mais en plein vent! On ne peut pas tout avoir! A peine j’avais posé les pieds sur les pédales pour repartir que le ciel se couvrait de nouveau. Dix minutes plus tard, il pleuvait à verse! Voilà ma journée! Bonne soirée, Bises et à demain!

Lundi 13 juin 2016_Pas trop de pluie aujourd’hui, grâce au fort vent de sud ouest! Donc de face! Me voilà après une courte étape de 85 km arrivé à Beaune, en Bourgogne dans le département de la côte d’or célèbre pour sa moutarde! Mais ce qui m’intéresse d’avantage, ce sont plutôt les divins breuvages que l’on produit ici ! Hum! J’ai pu boire un verre de vin digne de se nom! J’en profite pour saluer mes amis du Club CAVO ! Il y a des vignes partout ici! et Beaune est magnifique avec ses toitures aux tuiles colorées, ses petites rues piétonnes, ses cavistes, dont les vitrines font rêver tout les amateurs de bons vins! Les hospices de Beaune! Magnifique! J’ai quitté la vallée du Doubs pour celle de la Saône! Je la trouve moins sauvage, pour ce que j’en ai vu. Puis, j’ai quitté la Saône et je me dirige vers la Loire que je croiserait après demain. C’est aussi, le retour d’un peu de relief! Et ça c’est bien! Il est fou! il aime les côtes? Et oui, je les aime bien, et pas seulement les côtes de nuits (celles ci sont plutôt une affaire de descente 🙂 ) Je m’explique! Sur le plat, surtout avec un vent de face on est obligé de pédaler tout le temps! Alors que quand c’est un peu vallonné, on monte, on monte et après pendant la descente on peu se détendre! Personnellement, ça me convient bien ce type de pédalage! Demain je prends la direction de Nevers, mais comme c’est un peu loin, je vais m’arrêter avant! Il y a un camping de roulottes du côté de Châtillon en Bazois qui m’a l’air bien sympathique et je vais essayer de pousser jusque là! Ça doit faire dans les 110 km à travers le parc régional du Morvan! Des bosses et de la forêt! Pourvu que l’à peu près beau temps soit de la partie! Eh oui, il faut pas en demander trop! Ce soir, je suis dans une chambre d’hôte, un peu à l’écart du centre ville de Beaune, mais pas trop loin quand même! Sympa, confortable, avec un beau garage pour le vélo, bien à l’abri! Je suis sorti de l’itinéraire cyclo. Donc pas vu un cycliste aujourd’hui! Mais dans les villages, les gens ne sont pas blasés de voir passer des vélo-voyageurs et les encouragements sont revenus. Qui un pouce levé, qui un bravo, un coup de klaxonne, un appel de phares avec un coucou! Ça fait vraiment plaisir! Voilà ma journée Beaune soirée et Beaune nuit! A demain. Bises

Dimanche 12 juin 2016_Deuxième jour en France! Ça s’arrose! Dès ce matin en prenant le petit dej à 6h30 j’ai compris que ça allait être une journée arrosée! Rappelle toi Barbara! il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour là! Je doit être dans une faille spatio-temporelle, c’est pas possible! La Bretagne débarque dans le Jura! Je prend mon temps pour manger, je traîne ! J’aurai pu me lever plus tard! Dehors, la pluie qui martèle sur les tables de la terrasse, dans un coin, un gouttière se prend pour les chutes du Niagara! Il va falloir y aller! Aller hop! C’est parti!… encore un dernier café! J’ai une grosse étape aujourd’hui, il faut partir de bonne heure! 7h45, mes affaires sont prêtes, je n’ai plus qu’a charger le vélo et Go! Le vélo est garé derrière l’hôtel, dans une petite cour abritée, en sécurité, avec même une caméra de surveillance! J’ouvre la porte blindée, il est toujours là! Je l’inspecte rapidement, tout va bien! CLOC !! Qu’est ce que c’est? Mince! et même merde! La porte! Elle vient de se refermer, et je suis enfermé dans la cour! Je le savais pourtant! Bon je fait des grands signes devant la caméra dans l’espoir que quelqu’un regarde les écrans de contrôle! Il y a un robinet, avec un tuyau d’arrosage, je ne perd pas mon temps, j’en profite pour rincer le vélo et remplir mes bidons en allant régulièrement faire le sémaphore devant la caméra! Au bout de 10 minutes, une jeune femme vient me libérer lambdibidibidam… La fille du geôlier? Non, la réceptionniste! Merci madame, vous m’avez vu faire le Jacques à l’écran? Non, mais j’ai vu vos affaire devant la réception et comme vous ne veniez pas, j’ai pensé que vous étiez là. C’est arrivé à d’autre! 8h10 ce coup ci, c’est le vrai départ! Il pleut toujours et il continuera de pleuvoir pendant toute la route! 131 km pour arriver à Ranchot un petit village à 30 km à l’ouest de Besançon, en empruntant la vallée du Doubs! C’est très beau par ici! Ce sont des gorges en fait! C’est verdoyant! Toute la journée, j’ai croisé des péniches qui remontait ou descendait! Un salut, un mot sympa et bye! Croisé quelques cyclo aussi, toujours dans l’autre sens, à part quelques coursiers, que me dépassaient de temps à autre, mais ceux là vont trop vite pour moi, avec leurs vélos tout léger! Demain, je serai un peu après Beaune, en Bourgogne! Mon hôte du jour, m’avais assuré que la pizzeria du village d’à côté était ouverte le dimanche soir! Certes! Mais quand je m’y suis présenté  » en congés jusqu’à jeudi » ! Du coup, j’ai eu droit à un plateau repas! Sympa! le gars! Voilà ma journée! Bonne nuit. Bises et à demain!

Samedi 11 juin 2016_98 km et me voilà de retour en France! A Montbéliard. En longeant le canal du Rhône au Rhin dans un premier temps et en descendant de Doubs ensuite. Quand je croise des gens sur la route, je peut dire simplement bonjour! Je peux laisser de côté mon anglais de contrebande! Pas vu grand monde encore aujourd’hui sur la route! Forcément, il a plut tout le temps! Faut être fou pour faire du vélo de ce temps là!!! Croisé quand même quelques dingues engoncés dans leurs vêtements de pluie, tout comme moi! Un signe de la main, BONJOUR 🙂 bonne route! Personne n’a envie de s’arrêter discuter! On trace pour être  plus vite à l’abri! Heureusement, j’avais fait l’acquisition à Radolfzell de nouveaux protège chaussures (les anciens étaient au bout du rouleau!) Ça évite d’avoir les pieds trempés! Pour le reste, j’ai juste les jambes d’exposées! Mais je sèche vite! C’est sympa Montbéliard! Un beau château, des maisons toutes colorées, le Doubs! Dommage qu’il pleuve! Demain je file vers Dole en passant à Besançon! je m’arrêterait entre les deux, quand j’en aurait assez de rouler! Voilà plus que la France à traverser d’est en ouest! J’ai plusieurs itinéraires possibles, des longs, des moins longs! on verra! Ça va dépendre de la météo! Voilà les nouvelles! Bonne soirée bise à demain!

Vendredi 10 juin 2016_133 km aujourd’hui, pour arriver à Bâle en suisse! Bâle, ville mondialement connue pour pour son trou! Mais aussi et surtout pour ses fameux Bäckerli, un biscuit suisse fait à base de noisette, de miel, d’amandes, de Kirsch et de glaçage sucré! Un régal! Et le plein d’énergie pour pédaler! Bon, autant vous dire que c’est pas trop ma came Bâle! Tout est horriblement cher! La circulation a vélo est un peu compliquée au début, entre les autos, les tramways, les bus, les piétons! Mais on choppe vite le coup! En plus, après avoir fait pas mal de villes d’Europe, c’est la première fois, ou je me fait engueuler! Par une rombière ronchonne, qui supportait pas que je cherche ma route sur le trottoir, en plein sur son passage! Elle m’a baragouiné un chapelet d’injures, auxquelles, je n’ai rien compris! Je l’ai regardé droit dans les yeux sans rien dire, et elle a passé son chemin! Mais c’est une très jolie ville, il faut bien le reconnaître! J’ai pas arrêté aujourd’hui de faire le yo-yo entre l’Allemagne et la Suisse, j’ai passé quatre fois la frontière! Mais bon, c’est juste un passage! pas de contrôle, même pas de douaniers! C’est rigolo! Pas vu grand monde encore aujourd’hui! Je m’était mitonné un itinéraire aux petits oignons, sur des petits chemins quasi déserts! Parmi les champs de blé, et les vignes sur les coteaux! Le boulanger ou j’ai pris mon pique nique du midi, était très intéressé par mon vélo et j’ai dû lui lui raconter par le menu mon itinéraire! Il était admiratif! Il a abandonné la boulangerie à son épouse, pour me montrer son vélo! Un superbe Colnago, avec lequel il fait sa virée du lundi, son jour de repos! Un gars sympa! En partant, il m’a offert une généreuse part de kouglof dont je me suis fait un excellent goûter! Merci l’ami! Ce soir, je dors dans une cellule! Une auberge, ou il on recycler les anciennes geôles en sympathiques chambres! Ça s’appelle le « violon »! Ils ont le sens de l’humour ses suisses! Merci à toi, cyclo allemand, qui m’a montré le chemin en m’accompagnant! Il y avait des travaux, et la piste était barrée. Et pas de panneaux pour un itinéraire bis! Le type à remarqué mon embarras et il m’a fait signe de le suivre alors que c’était pas sa route, puisqu’on se croisait! Il m’a fait slalomer dans un labyrinthe de petites rues, on était en ville! Et hop! Il m’a dit Bâle, c’est tout droit maintenant! Ok! Merci! Bonne route à lui! Voilà ma journée! Demain je serai en France! pour une deuxième traversée, après 16 autres pays! Bonne soirée, bonne nuit! Bises à demain!

Jeudi 9 juin 2016_Pas de connexion encore hier! Juste FB tout le reste censuré!Hier, ou j’étais à Erbach, toujours en Allemagne! Après 110 bornes de tours et de détours, pour cause de crue, de travaux, de panneaux indicateurs arrachés! Et oui, y a des gros c.. Qui les emportent comme trophée souvenir! Je devais pas m’arrêter à Erbach normalement, mais j’ai pédalé toute la journée sous la pluié! Et au moment ou je passe à Erbach, c’est carrément le déluge! Je ne vois plus rien, il tombe des cordes! De guerre lasse, je décide que ça suffit, je plie les gaules pour aujourd’hui! Une ville bof bof, pour le peu que j’en ai vu, et je ne suis pas ressorti pour visiter! Il a plus toute la soirée et toute la nuit! Ce matin, au moment du départ, à 7h30 il pleuvait encore! Je me suis dit « c’est encore parti pour une journée d’aquavélo » Il a continué à pleuvoir jusqu’à 13h et… Le soleil est revenu! La température est montée de 12 degrés pour atteindre les 25! 133 bornes aujourd’hui, avec encore pas mal de soucis sur la route, et des détours à répétition! Du coup, j’ai quitté l’itinéraire balisé pour en faire un à ma sauce! Et c’était bien! Carrément seul au monde pendant des kilomètres! Pas un chat, sur des petits chemins parfois tout juste praticables! EXTRA! Me voici maintenant au bord du lac de Constance, toujours en Allemagne! A Radolfzell! Pas encore vu le lac! Mais demain, je vais le longer et descendre le Rhin supérieur. Pour me rendre à Bâle en Suisse! Au passage, je devrais pouvoir admirer les chutes du Rhin! Les chutes les plus hautes d’Europe paraît il! Radolfzell est une jolie ville! On sent que y a de l’oseille dans le coin! Fini les vielles bagnoles au bout du rouleau des pays de l’est qui bouffaient  autant d’huile que d’essence ! Place aux porches, aux grosses berlines, aux pickups monstrueux tractant de non moins somptueux bateaux à moteurs! J’ai abandonné mon cher Danube! 🙁 il c’est perdu dans une dédale de canaux, de lacs et de marais! Demain place au Rhin! Après demain, je serais en France! Je vais pouvoir abandonner aussi mon anglais de kermesse, et m’exprimer à nouveau dans la langue de Hugo! Poil au dos! J’ai roulé quelques kilomètres aujourd’hui avec un cyclo Allemand! Sympa! Avec le même anglais que moi! J’ai compris qu’il rentrait chez lui, à Berne, mais je ne sais pas d’où il venait! Et puis lui a continué à suivre l’itinéraire balisé, tandis que moi, je partais m’ égaré sur mes petits chemins! Ce midi je traverse un petit village et pile à l’heure de manger, je passe devant une boulangerie pâtisserie! La devanture!!! Tu prends dix kilos rien qu’à regarder! J’ai remballé mes barres de céréales et me suis précipité dans l’échoppe! Hélas, je n’ai pas retenu le nom de la pâtisserie dont j’ai mangé « hein A Kolossal portion » Le plein de calories pour la fin de l’étape, d’autant que le sandwich qui la précédait n’était pas à piquer des hannetons lui non plus! Un coca pour faire descendre le tout et en route! Oui, je sais du coca gnagnagna! Mais y a des sels minéraux et du sucre et c’est pas mal pour pédaler! Voilà ma journée! À demain bises

Mardi 7 juin 2016_Bon, ça devait arriver, avec toute la flotte qu’il est tomber au nord de l’Allemagne, le Danube est sorti de ses gonds, et de son lit! Pistes aquatiques hier! du coup de nombreux détours! Le Danube montait à vue d’œil! Une drosse étape de navigation, pour retrouver la route! Au bout de 120 km je vois dans une cour de ferme une pancarte Zimmer! Je m’arrête et… c’est extraordinaire! Surprise! une femme en maillot de bain, avec un rouleau à peinture à la main m’accueille! C’est vrai qu’il fait chaud! Ni une ni deux, elle me demande de la suivre et me conduit jusqu’à ma chambre, et me demande ce que je bois au petit dej! Bon, je vais rester alors! Je pose mes affaires. Elle me demande à nouveau de la suivre! Aller! Elle me conduit dehors, jusqu’à un salon de jardin et me demande de m’asseoir! Puis elle s’éclipse! La table est à l’ombre, et il fait bon. Bientôt, la voilà qui revient avec une bière bien fraîche! Et beh, ça fait du bien! Puis elle m’explique que ce soir, elle ne fait pas à manger, car elle n’est pas là, mais qu’elle s’est arranger avec le resto du coin pour un menu! Ok elle me dit que pour le petit dej elle sera là! A demain! Ok! Je sirote ma bière et retourne dans ma piaule pour un moment de détente et pour faire ma prose du soir! Pas de réseau détectable, pas de 4G! Bon! 18h30 arrive, je décide d’aller manger! Le menu est unique! C’est bon, c’est copieux, c’est calorique! Tout ce qu’il me faut pour faire le plein! 19h 30 je suis à nouveau dans ma chambre 20h je doit dèjà dormir, une vrai poule! 11 heures de sommeil! Et me voilà prêt pour le petit dej! Et quel petit dej! Oeuf coque, charcuteries, fromages, 1L de jus de fruit, céréales, salade de fruits, tomates, concombre, pain, beurre, confitures… il y en à partout! Je dévore tout! Oui, je sais je suis un Goths! Je me dit aussi, que ça va être cher! Je me mets en tenue de vélo, je range mes affaires et me dirige vers la douloureuse! 35 euros! Elle m’explique que c’est de l’agro tourisme, que tout ce que j’ai mangé est produit sur la ferme! Royal! Le bled s’appelait Eding je crois! Aujourd’hui, 110 km plus tranquilles, encore que j’ai du faire une grande boucle car un pont était en réparation! Je suis à Donauworth, toujours en Allemagne! Une jolie petite ville encore! A une petite centaine de km de ULM  ou je passerai demain voir ou je m’arrêterai si il y a encore des soucis sur la route! On verra bien! Rencontrer des français sur la route, un couple qui faisait Vienne ULM, et un groupe de quatre, qui sont allés à Constenta en Roumanie en bus et qui revenaient à vélo! Tous bien sympas! J’ai roulé un peu avec les quatre! Voilà la journée bonne soirée bises et à demain! Si j’ai une connexion!

Dimanche 5 Juin 2016_Me voilà à Straubing, toujours en Bavière, après une étape de 97 km. Straubind, célèbre pour le « Gäubodenvolksfest » une fête de la bière! C’est la ville de la bière! il y a des édifices fabriqués avec des caisses de bières! Etape démarrée sous la pluie et un température de 15°! Plus l’habitude! Heureusement, vers 13h le soleil est revenu et le mercure est remonté à 27°! J’ai eu le temps de sécher avant d’arriver à destination! Le vélo à pas mal souffert aujourd’hui! J’ai roulé dans la boue, dans le sable, dans l’eau! si bien qu’il était recouvert d’une couche de boue sableuse! Pas non pour la chaîne, les dérailleurs, les plateaux et les pignons! Alors je me disait que ça serait bien si je pouvait rincer tout ça en arrivant! Et bingo encore une fois dans la cour de l’auberge, j’aperçois un robinet et un tuyau d’arrosage! YES!!!! Je demande à la patronne si je peux l’utiliser pour refaire une beauté à ma monture! OK! J’en ai profité pour nettoyer aussi les sacoches qui avaient bien morflé aussi! Séchage, graissage et hop! Comme neuf! ou presque! La soirée d’hier! Pris un pot avec mon collègue Irlandais, mais il était crevé et après une bière bon à coucher! C’est ce qu’il a fait! Moi je suis allé manger un bout dans une taverne! Oh la la ! ça ressemblait à la taverne dans la communauté de l’anneau! J’étais entouré d’une bande de prototypes bavarois! c’est de grandes tablées, et on s’installe ou y a des trous! Donc me voilà au beau milieu d’une tribu de locaux déjà passablement imbibés et vociférants des borborygmes gutturaux complètement incompréhensibles! C’est fou ce qu’il y a comme étrangers dans le coin 🙂 . Mon voisin de droite, s’évertuait à me faire des commentaires des journeaux du jour, qu’il était en train d’éplucher scrupuleusement! J’ai eu beau essayer de lui faire comprendre que je comprenait rien de ce qu’il me racontait, il à continuer sa revue de presse pendant une bonne partie du repas! Tandis que les convives tout autour s’enquillaient bière sur bière à un rythme effréné! Le repas! Conseillé par la serveuse, une charmante jeune femme en tenue traditionnelle, j’ai choisi en entrée du « je sais pas », en plat un « c’est rigolo comme nom » et en dessert un « de toute façon j’aime tout »! Et bien très bon choix! Ça donne dans l’ordre deux boudins blancs (on les apporte dans un bol rempli de bouillon chaud) avec de la moutarde traditionnelle et de la salade de choux! Des médaillons de filet mignon avec des galettes de pommes de terres croustifondantes! Et des beignets de feuilleté de pommes avec de la glace à la vanille! Avec une bière pour faire couler tout ça et la litanie informative de mon voisin de droite! Une bonne soirée, dont je me souviendrait! Quand je suis parti, toute la tablée m’a serré la main! Auf wiedersehen ! Quel silence en refermant la porte! Un dernier petit tour dans Passau by night! Demain je file vers Ingolstadt. Je sais pas combien il y a de bornes, mais j’y serai! Voilà les nouvelles! bonne nuit, bises à demain!

Samedi 4 juin 2016_101 km aujourd’hui dans des paysages magnifiques, ou après chaque méandres du Danube apparaît un superbe et pittoresque petit village! Tout autour c’est vert, avec le fleuve tantôt à ma gauche, tantôt à ma droite. L’arrivée à Passau est aussi magnifique! Je me croyait de retour à Venise! Des maisons toutes colorées sur le bord de l’eau, de charmantes petites églises, des bateaux, des petits, des plus gros et mêmes des bateaux de croisière! Pas de frontière visible! On passe de l’Autriche à l’Allemagne sans s’en apercevoir! La route est relativement plate tant qu’on reste près du fleuve, mais dès qu’on s’en éloigne!!! Une petite grimpette à 19% ce matin! Heureusement, ça n’est pas long! Le parcours est idéal pour le vélo! Des routes pratiquement tout le temps rien que pour nous à 99% et les rares fois ou on doit cohabiter avec les autos, ma vitesse est limitée et les automobilistes, qui doivent être habitués, sont extrêmement prudents et courtois! Ça laisse rêveur par rapport à certains pays que j’ai traversés et même en France, ou nous avons encore des progrès à faire! Dans le même hébergement que moi il y a un cyclo Irlandais, qui fait un circuit jusqu’à Vienne avec retour en train et ferry, mais j’ai pas compris d’ou il était parti! J’en saurai plus tout à l’heure! On doit boire un pot ensemble! Voilà, demain je continue à descendre le Danube en direction de Ratisbone! Je ne sais pas si j’arriverai jusque là demain, ça parait loin! Donc étape surprise! Ce soir, il y a de l’orage et il tombe des giboulées, mais j’y ai échappé encore une fois sur la route! Je vais essayer de trouver un resto avec des spécialités locales! Quoi que la grosse spécialité, semble être la bière! Mais bon ça nourrit pas son homme pour faire du vélo pendant des heures! Voilà ma journée, bonne soirée, bises et à demain.

Vendredi 3 juin 2016_Me voilà à Linz! Après 110 km. Quel régal de pédaler dans de si beaux paysages! Aujourd’hui, j’ai souvent quitter les berges du Danube pour de petites grimpettes sur les coteaux! Mais c’était pour mieux redescendre et retrouver sa majesté! Plus je me rapproche de la source, plus il est sauvage! Linz! Pour la petite, ou la grande histoire, je ne saurais le dire, Mozart, le grand Mozart, la aucun doute! Bah oui, je suis en Autriche, il fallait bien qu’a un moment ou un autre je parle de Mozart! Donc, à Linz, il a composé la symphonie N° 36 dit symphonie de Linz ! Et pourquoi que comment que donc? Mozart est marié depuis peu avec constance, mais son paternel peut pas sacquer sa belle fille! Bah ça arrive! Donc Mozart veux rattraper le coup, et il part avec constance à Salzbourg ou crèche Léopold le vieil acariâtre, pendant l’été 1783! Ça  fouare, le vieux ne veut rien savoir! Dépité, Mozart décide que ça suffit et il décampe pour regagner Vienne! Il fait étape à Linz le 30 octobre 1783 ou on lui demande de faire péter, non pas une poire, mais un concert pour le 4 novembre! Manque de bol, le gars était en vacances et il avait pas prit son cartable! Pas une partoche! No problèmo! en quatre jours, il écrit une symphonie complète en ut majeur! Oui, à l’époque ils avaient des problème de Do alors ils disaient ut! On se dit ut! Trop branchés les gars! Voilà! C’était la page culturelle! Ce soir, je suis dans une grosse pension auberge de jeunesse dans les faubourgs de Linz près de l’université! Je ne verrai donc la ville que demain matin, quand je la traverserait à vélo pour repartir. J’essaierais de prendre un petit dej au centre ville pour prendre en même temps quelques photos! Demain, l’Allemagne! Je me dirige vers Passau en Bavière! Chez Frida Oum Papa! Après Mozart Annie Cordie! Ouais… Voilà les nouvelles. Bonne soirée, bonne nuit, bise à demain.

Jeudi 2 Juin 2016_123 km aujourd’hui pour arriver à Melk, une jolie petite ville, avec un magnifique château! Étape tranquille! Presque toujours sur les berges du Danube. Le fleuve est très haut! J’ai me été dévié un moment, l’eau était montée sur la piste! Moins chaud aujourd’hui, c’est pas monté au dessus de 27° ! Et j’ai eu de la pluie! Pendant une petite heure. Une belle giboulée! Un peu avant d’arriver à Melk! Ca faisait bien longtemps que je n’en avait pas vu! Puis le soleil est revenu et j’était déjà sec en arrivant à destination! Je pose mon vélo devant l’auberge du jour, et une joyeuse troupe de convives est attablée en terrasse et prend un pot! Mon oreille est interpellée! Ne serai ce pas des intonations françaises que j’entend? Mais oui! Je m’approche, je dis bonjour! Et me voilà invité à prendre un pot! Je raconte mon périple! La tablée est admirative! En fait, ils font un croisière en remontant le Danube! Et à l’étape, ils visitent! Une bande de joyeux lurons bien sympathiques! Nous avons discuté tout un moment, puis ils ont voulus me prendre en photo avec le vélo. Echange d’adresse mail! Ils vont m’envoyer les photos! Sympas je vous dit! (si vous pouviez aussi m’envoyer une photo de votre bande pour que j’en mette une sur le blog) Voilà, demain ils seront à Linz, et moi aussi! Peut être nous reverrons nous! On verra! L’Autriche est vraiment très belle, tant en ville qu’en campagne! C’est propre, c’est vert! Les gens sont gentils, ils respectent les cyclistes, ils laissent passer les piétons! Plus que deux jours en Autriche, après ça sera l’Allemagne et mon seizième pays traversé! Après, il restera la suisse! Voilà ma journée! Bonne nuit bises et à demain!

Mercredi 1 Juin 2016_70 km aujourd’hui, pour arriver à Vienne! Quelle magnifique ville! Je crois que je vais pas rester, parce que il y a tellement de choses à voir, que cette ville mérite à elle seule un voyage! Donc j’y retournerai, en préparant un peu mieux ma visite! Mai bon, j’ai déjà fait un beau tour! Je suis dans le quartier du Muséum! Et c’est très très beau! Ou que se porte le regard, il y a un monument! Ils sont tous plus beaux les uns que les autres! Et bien conservés, rénovés et entretenus! On croirait qu’ils viennent juste d’être bâtis! La route pour y arriver n’était pas mal non plus! Un belle voie cyclable le long du Danube avec arrivée à Vienne par un immense parc! Et déjà les magnifiques construction! J’ai fais la route avec un couple de cyclos suisses extrêmement sympathiques, Christina et Urs et nous avons rouler de concert, tout en échangeant nos expériences de voyages! A midi petit pause rafraîchissement! Un bon moment passé en leur compagnie! Je leur souhaite bonne route et bon retour chez eux, en attendant de leurs nouvelles sur le blog! Ils m’ont dit qu’ils viendraient laisser un petit message! Voilà, demain, je reprend la route en laissant Vienne, mais ce n’est qu’un au revoir! J’y reviendrais! Voilà la journée, bien remplie! A demain, bonne nuit, bises

Mardi 31 Mai 2016_Bratislava! Capitale Slovaque! 103 km! Départ sous un beau soleil et une douce température de 20 degrés à   7h30. Rapidement, la température grimpe à 35! Puis des nuages commencent à se former! Vers 13h le ciel devient noir! Il me reste 20 bornes avant d’arriver! J’aurais pas dû m’arrêter manger si longtemps! Je force un peu l’allure! Je n’ai pas envie de rouler sous l’orage! Un peu avant 14h j’arrive à la pension! Il fait lourd 39! La patronne m’offre une bière! Puis rapidement je demande à mettre mon vélo à l’abri. 14h30 un violent orage éclate! Et je suis pas dessous! 🙂 A 15h je pars pour une visite de la ville! L’orage c’est calmé! Puis le ciel se couvre de à nouveau et splatch! Encore un! Je me réfugie dans un salon de thé ou j’écris ces lignes. Le soleil est revenu maintenant. J’y retourne ! Bon, c’est beau le quartier Mesto ou je suis avec un beau château sur les hauteurs, des rues piétonnes aux maisons style baroque très colorées! La ville est parsemée de nombreuses statues originales, comme un pompier sortant d’une bouche d’égout! Ce matin, j’ai suivi le Danube par la voie cyclable Euro-vélo 6, c’était beau et paisible, mais la piste était fraîchement recouverte d’une bonne couche de graviers! Et un vélo chargé sur le gravier, ça a tendance à déraper de la roue arrière! Rien de méchant, ça se rattrape facilement, mais il faut sans arrêt contre braquer et relancer! C’est amusant pendant 10 km, mais après, ça devient un peu pénible! En plus, le gravier, c’est très bruyant! Un peu lassé, je me suis éloigné de la piste, pour rejoindre une route plus roulante! La route était très agréable, avec une bande cyclo de un mètre cinquante de chaque coté! royal! Demain, c’est Vienne en Autriche! Encore une grande capitale! En plus, je devrais arriver assez tôt, car c’est une petite étape de 70 km! Dons je vais pouvoir visiter plus longuement! Voilà la journée! Maintenant, je vais aller manger un morceau et me faire une sortie dans la soirée! C’est beau une ville la nuit! Bonne soirée, à plus tard peut être. Bises

Lundi 30 Mai 2016_102 km aujourd’hui pour arriver à Komarno en Slovaquie, une petite ville charmante sur… le bord du Danube! J’es ai encore pour un moment avec lui, et c’est tant mieux, car c’est très beau! Ce soir, je suis dans une pension comme souvent, chez une prof d’anglais, qui donne des cours chez elle! Un dame charmante, comme sa ville et qui m’a fait un accueil des plus chaleureux! Dans une veille maison, avec cour intérieure, bien au frais, à l’abri des bons 31° qu’il a encore fait aujourd’hui! Un endroit paisible. Dans la ville, toujours le quartier piéton très vivant avec commerces, bistros, restos. Et le fleuve tout près! Pas vu grand monde aujourd’hui, sur les chemins de rives! Un cyclo croisé! Coucou de la main et bonne route! J’ai roulé tout un moment sur une digue, pas vu de panneaux Nantes, ni Montaigu! Les chemins, étaient bien meilleurs que ceux pour arriver à Budapest! Je me régale toujours autant avec les goulashs, qui sont à chaque fois différents! Le premier que j’ai mangé, samedi midi sur la route, mérite un petit flash-back! Je m’arrête dans un estaminet sur le bord du chemin, au départ juste pour boire un truc frais et remplir mes bidons! La serveuse me sert un coca bien frais et me demande ce que je vais manger? J’essaie de lui dire que éventuellement, je voudrais bien manger quelque chose, mais pas trop lourd! Alors elle me dit un truc qui ressemble phonétiquement à « bouraichelavache » Hein, Qué? « bouraichelavache » C’est quoi ce truc que tu me propose? Une expérience zoophile? un safari laitier? « bouraichelavache »Aller, va pour « bouraichelavache » et c’était mon premier goulash! Avec du paprika (la Hongrie est un gros producteur) Délicieux! Demain, belle étape de rive encore, vers Bratislava, la capitale! Ce soir, mon hébergement est beaucoup plus calme que celui d’hier à l’auberge de jeunesse en dortoirs clapiers! Imaginez, 6 alcôves de la la taille d’un petit lit, avec un mètre vingt au dessus de la tête! Un rideau pour le fermer, et vous voilà comme un lapin ou un poulet de batterie 🙂 Voilà les nouvelles! bonne soirée, bonne nuit, bises

Dimanche 29 Mai 2016_Deux mois se sont écoulés, depuis mon départ de Thiré! Deux mois de découvertes et de rencontres quasi quotidiennes! De l’exotisme, de l’insolite, du surprenant, du beau, du chaleureux, du bienveillant, de l’heureux…! Mais aussi, du sale, de l’agressif, du flippant, du moche, de l’indifférent, du triste …! Bref, tout ce qui fait le charme du voyage! Bien sûr, ce n’est pas le voyage prévu, mais faut t’il le regretter? Au lendemain de ma décision,j’aurais dit oui! j’ai pas fais le boulot! Mais aujourd’hui, je dis non! Parce que c’est pas un boulot, je suis pas obligé d’assurer, et puis, tout ce que je recherchait dans ce voyage, je l’ai trouvé! Exotisme, moment de solitude, rencontres, paysages, aventures, défi physique, dépassement…J’ai appris une chose, au moins; C’est le voyage et la route qui décide! Tout ce qu’on peut faire, c’est prendre une direction! J’ai vu et je vais voir encore plein de choses et de gens, connaitre encore plein de situations inédites! Déjà, ce voyage est une réussite pour moi! Bien sur, je vais rentrer plus tôt que prévu! Mais je vais profiter avec un nouveau regard, de ma maison, de ma famille et de mes amis. Si on regarde bien, on peut trouver de l’exotisme tout les jours, et se laisser surprendre par le quotidien! Ce qui est certain, c’est que je referai d’autres voyages à vélo! Le virus est définitivement pris! Et puis, aujourd’hui, BUDAPEST!!! Quelle ville! Regarder les photos sur FB! L’anecdote du jour? Cet après midi, je rentre dans ma piaule pour me détendre un peu et laisser passer la grosse chaleur avant de me faire une sortie nocturne! Et… Il y a quelqu’un dans mon lit!! Boucle d’or? Presque! Une jeune femme est allongée sur ma couchette! Je me dis tiens! ils ont un super sens de l’accueil dans cette auberge! 🙂 Mais non! ils avait attribuer deux fois le même lit! ça c’est arrangé! Demain, départ! Dans trois jour, je serais à Vienne! Une merveille à ce qu’on dit! On verra bien! Voilà mon début de journée! A plus tard bises!

Samedi 28 Mai 2016_129 km aujourd’hui! Et oui, ça se mérite Budapest! L’itinéraire était un peu! J’ai emprunté des chemins sablonneux, des pistes d’herbe, des pistes de cailloux, des routes interdites aux vélo aussi, mais faut pas le dire!! Je me suis bien amusé! Ça n’avançait pas! 9h de vélo! mais c’était dans de beaux paysages, le long du Danube presque tout le temps! Et me voilà à Budapest, que j’ai traversé à vélo pour rejoindre mon hébergement, une auberge de jeunesse, et oui! encore! en plein milieu du quartier juif de Budapest! C’est magnifique, pour ce que j’ai déjà vu! Demain dès l’aube, à l’heure ou blanchie la campagne, je pars en exploration! Appareil photo prêt à dégainer! Sympa cette auberge de jeunesse, jumelée avec un resto qui sert des spécialités hongroises, et des vraies! Pas comme hier, ou le seul plat hongrois, consistait en une pizza au paprika! Non, là jarret de porc avec choux aldente, et pomme de terres rissolées! salades avec du radis noir! Et soufflé au chocolat en dessert! lui, je suis pas sûr que ce soit une spécialité! Ce midi aussi, au menu goulache! Ça cale bien aussi! Sur les pistes, cet après midi, j’ai rencontré un cyclo autrichien! On a discuté un moment. Il partait de Linz et s’en allait vers la mère noire! Le gars a un budget au ras des pâquerettes et donc dors tout les soirs à la belle étoile! Sous une bâche quand il pleut! Pas de tente! Bon courage, et bonne route! Il était bien sympa! Facile, la circulation à vélo dans Budapest! Il y a des voies réservées aux cycles partout, et les automobilistes sont assez respectueux! Mais je fais attention quand même! 🙂 Je dit ça pour ma maman! Si vous lisez le livre d’or, vous aviez compris! Voilà ma journée! A demain bises.

Vendredi 27 Mai 2016_102 km aujourd’hui pour arriver à Kalocsa en Hongrie! Passage de la frontière rapide, mais le douanier à quand même fouillé ma sacoche de guidon et palpé mes sacoches arrières! Le père Algou aurait été aux anges! Mais bon il a au moins fait semblant de faire son boulot, parce que je sais pas s’il peut détecter grand chose, juste en apposant les mains? Ou alors des clandestins chatouilleux! Le vent est enfin tombé, ce qui m’a permi de faire un étape tranquille! Pourvu que ça dure, car demain, c’est Budapest et 120 bornes! Mais, comme on est le weekend, j’ai pris soins, pour une fois de réserver l’auberge de jeunesse! Je progresse! Ce soir, je loge dans un routier, sympa! Le patron est super paisible, il m’a aidé à décharger le vélo, à le ranger, puis il m’a dit dans le même anglais approximatif  que le mien « after wash beer free offer Christophe! » J’ai compris! Et en effet aprés la douche, il a fait péter une bière bien fraîche! Hum! Elle est bonne cette bière hongroise,la meilleure depuis longtemps! Sinon, la ville est une petite ville de province, sans grand charme! Demain je pense que ce sera plus intéressant! Mais bon, je pouvais pas faire les 220 bornes qui séparent Sombor de Budapest en une étape, donc je fractionne et ça tombe pas toujours bien! Mais bon, l’hébergement est sympa, ils font resto et servent des spécialités hongroises, je vous raconterai! Et c’est sur la route pour le départ demain matin! Pas vu grand monde sur la route, à part croisé deux cyclos allemands, je me suis arrêté pour discuter, mais pas eux! Ils n’ont pas du comprendre! Ben salut les gars et bonne route! Demain, l’auberge de jeunesse est pleine, j’espère que ce sera convivial! Je vais rester tout le dimanche à Budapest, je ne repartirai que lundi matin. Ça va me laisser le temps de visiter un peu! La ville à l’air superbe! Après, je me dirigerais vers Vienne, ou je serais en fin de semaine prochaine! De belles choses à voir en perspective! Voilà ma journée pour le moment! A plus tard bises

Jeudi 26 Mai 2016_Suite_Voilà, j’ai fais mon ravitaillement! 95 km aujourd’hui, pour me retrouver à Sombor, encore en Serbie. Une très jolie petite ville un peu en retrait du Danube, avec comme toujours, dans les pays de l’est un vaste quartier piéton, très animé et coloré! J’adore cette ville! Pour ma dernière soirée en Serbie, je me suis payé un resto un peu plus élaboré que d’habitude,et surtout, je voulais être assis tranquille! Raté! dans le resto, il y avait un artiste peintre, qui peignait la déco sur un mur! Le gars était bien bavard et parlait un poil (de son pinceau) le français! Il m’a expliqué que ça n’était pas son métier, mais que comme il avait un certain talent, on lui demandait souvent de faire des peintures murales à droite à gauche! Alors le soir, après le boulot, il vient ou on lui demande exercer son art pariétal! Et ce soir, bingo! C’était dans mon resto! Je lui ai offert une bière, et en partant, je lui ai demandé si je pouvait photographier l’oeuvre et l’artiste. Pas de soucis! il a même pris la pose, en faisant semblant de peindre! Un bon moment! Aujourd’hui, pas grand chose à voir sur la route! Une vaste plaine céréalière comme on en trouve partout! Toujours le vent de face, mais moins fort qu’hier et sans rafales! Donc mieux! Demain je serais en Hongrie! Une frontière à passer, une nouvelle monnaie, une culture différente!  le 13 ème pays de mon parcours! J’ai bien aimé la Serbie, et je fais une sortie en beauté, car mon étape de ce soir, m’a ravie! Les gens sont sympas en plus! Au magasin, ou j’ai fait mon ravitaillement pour la route demain, le pique nique du midi, j’attendais à la caisse, il y avait du monde derrière moi et je m’aperçois que je n’avais pas pesé mes fruits! Je commence à ramasser mes provisions pour y aller, renonçant à ma place dans la queue! La caissière pige le truc et me dit de rester. Au moment ou vient mon tour, elle prend la poche de fruits et s’en va calmement et avec le sourire peser mes deux bananes! Personne n’a bougonner dans la file d’attente et la caissière est revenue tranquillement en finir avec moi, toujours avec le sourire! On voit pas ça partout! Demain, je serais dans une ville encore plus petite, avant d’arriver à Budapest samedi! Voilà ma journée! Bise et à demain

Jeudi 26 Mai 2016_Ça va venir, mais là, j’ai faim! Je vais essayer de me trouver du carburant! Ici les cuisiniers sont pas en grève, et je trouve assez facilement à faire le plein! 🙂 A toute à l’heure!

Mercredi 25 Mai 2016_Suite_Le soleil est revenu et le vent est tombé en début de soirée! J’ai pu aller faire un petit tour, mais je suis loin du centre ville! J’oubliais, rencontre d’un cyclo allemand, il était en train de retirer sa tenue de pluie sous un abris bus! J’ai trouver que c’était une bonne idée, alors je me suis arrêté pour en faire autant et essayer de discuter un peu avec lui! Hélas, il ne parlait que l’allemand et moi pas du tout! Ou si peu! Donc « auf Wiedersehen » J’ai pas du le prononcer comme il faut en plus, mais bon il a compris parce qu’il m’a répondu « au revoir ». Je lui aurai bien proposé de faire un bout de route avec lui, mais… Comment le dire? « Rester groupir » ? Avec mon allemand de 7 ème compagnie 🙂 Donc « auf Wiedersehen » Il avait l’air sympa pourtant!

Mercredi 25 Mai 2016_Ce matin, pas facile de partir de l’auberge! Réveil à 7 h, comme tout les jours ou je roule! Douche! Petit dej! Jean François mon collègue de chambrée, c’est levé exprès, pour déjeuner avec moi! Il ne prend pas le route ce matin, et reste une journée de plus à Belgrade! On déjeune en discutant itinéraire et vélo, puis il va s’installer dans le salon et me laisse à mon rituel de départ! Ranger mes affaires dans le sac de portes bagage et les sacoches, sortir le vélo, le charger, graisser la chaîne, vérifier le dérailleur, installer le compteur, vérifier une dernière fois l’itinéraire! Je laisse mon vélo prêt dans la cour, puis je remonte à l’auberge pour dire au revoir à Jean François et remplir mes bidons d’eau! Il est un peu gêner quand j’arrive à l’étage et me dit  » Heu, il faudra que tu me donne ton mail, si tu veux des conseils pour ton GPS! » Hier soir, il m’a expliqué les différentes possibilités qu’offre son GPS, ce qui a achevé de me convaincre que le mien est bien insuffisant! Bref, j’allais moi aussi de toute façon lui demander ses coordonnées! C’est vraiment un type extra! il fait du vélo depuis longtemps, et depuis 4 ans qu’il est à la retraite à déjà à son actif quelques belles virées! Le cap Nord et Grenoble Moscou notamment! Un gars tout simple avec qui j’ai bien sympathisé! Un ami désormais! Donc échange d’adresse et de mail, et c’est l’heure de se dire au revoir et de prendre la route! 8 h 30 pétante JF me souhaite bonne route et me dit de faire gaffe, la météo annonce de la pluie et un fort vent avec des rafales! Il sait comme moi que la journée va pas être rigolote sur le vélo! Au revoir et à bientôt! Et bien, la journée à tenue en partie ses promesses! La bonne nouvelle, c’est qu’il n’a pratiquement pas plu! C’est déjà ça! Mais le vent, lui était bien au rendez vous un fort vent de face, avec de grosses rafales de temps à autre! Le truc positif, c’est que quitte à avoir des rafales, il vaut mieux qu’elles viennent de face! On est pas déporté, juste freiner, et c’est moins dangereux! Mais ça n’avance pas! Pas de difficultés majeures sur le parcours, qui était relativement plat! mais j’ai mis près de 6 heures pour faire les 82 km de l’étape du jour! Novi Sad! toujours en Serbie! J’ai trouver un hébergement à la sortie de la ville et je ne pense pas que je vais en voir grand chose! Parce que je suis un peu loin du centre ville, que j’ai quand même traversé à vélo en franchissant le beau Danube et surtout, parce que depuis à peine une heure après mon arrivée, il pleut des cordes et je ne pense pas que ça va se calmer, tant le temps semble bouché et le ciel noir! Demain, le retour du soleil est annoncé, et le vent doit tomber! Tant mieux, car l’étape va être un peu plus longue! Voilà ma journée. Bonne soirée, bises et à demain!

Mardi 24 Mai 2016_0 km aujourd’hui, à vélo, mais beaucoup marché dans les rues de Belgrade! Une ville fourmillante, avec un secteur piétons gigantesque! Des musiciens partout dans les rues, quatuor à cordes, violon solo, guitaristes, groupes folkloriques…On voit aussi des tramways qui sont des antiquités! Des monuments historiques, et un parc magnifique avec un château et un belvédère où on a une vue magnifique sur le Danube! On trouve à chaque coin de rue de petites gargotes ou pour trois fois rien on peut manger sur le pouce des spécialités de la cuisine serbe, les fameux mezzes, que l’on retrouve dans d’autres cultures et qui font penser aux tapas! Fromages, charcuterie, poisson fumé, viandes marinées, feuilletés au miel… Le tout avec un petit verre de vin serbe! Avec mon colocataire, nous sommes allés ce soir dans un petit bouchot sur les bords du Danube manger un mezze! C’est bien de passer une soirée francophone! Demain chacun partira de son côté, lui vers la Bulgarie et moi vers la Hongrie! Mais nul doute que chacun surveillera le parcours de l’autre, et qui sais, dans quelques temps, on se retrouvera, autour d’un repas, pour se raconter nos aventures! Inch Allah ! Voilà ma journée! Demain je serai à Novi Sad, toujours en Serbie! Bonne soirée, bises à demain

Lundi 23 Mai 2016_122 km aujourd’hui, pour arriver à Belgrade. Sous la canicule! le thermomètre est monté jusqu’à 40,5 ° J’aime bien la chaleur, mais là c’est presque trop! Mais bon, je vais me reposer demain et visiter un peu. J’ai déjà fait un petit tour dans le quartier piéton et ça à l’air sympa! Ce soir, je loge dans une auberge de jeunesse! C’est canon! prix dérisoire, 7 euros la nuit! Dans un dortoir de 6, mais on sera que deux dans toute l’auberge! Un autre cyclo, Jean François partage la chambre avec moi. Il est très sympa, il est de Grenoble, il est à la retraite (bonjour l’auberge de jeunesse, moyenne d’age 56 ans! 🙂 ) et fait un tour d’Europe aussi! Ça fait du bien de pouvoir parler français en direct! C’est dingue! Il comprend tout ce que je dis et moi pareil! C’était pas arriver depuis un bon moment! Sinon, l’étape du jour, rien de cassant! J’ai abandonné le Danube pour aller faire un tour dans la campagne serbe! Ça ressemble à la Creuse un peu! c’est bien vallonné, très bien même! Et avec la chaleur, j’ai bien sué! Mais c’est bien les grandes villes aussi! J’ai pu me payer une glace! J’y ai pensé toute l’après midi! Demain lessive, il y a une machine à l’auberge, couture aussi! Ça les fatiguent les heures de selle les cuissard! Le repos va me faire du bien! J’ai fais de grosses étapes ces derniers jours! J’ai pas vu le Danube encore à Belgrade, je suis arrivé par un autre côté! J’irai le voir demain! Voilà ma journée bonne soirée, bises à demain

Dimanche 23 Mai 2016_Suite_Les portes de fer, c’est dans les 90 km de gorges! Les plus longues d’Europe, je l’ai déjà dit, mais c’est aussi pas mal de tunnels à passer! Sur mon vélo… Pas d’éclairage, donc au milieu du tunnel, ben c’est bien sombre! En plus, comme on viens du plein soleil, les pupilles sont contractées, et donc rapidement en s’enfonçant, on ne voit plus rien! Le truc, c’est de bien repérer l’entrée, et 10 mètres avant d’y entrer, de fermer les yeux! Comme ça, les pupilles se dilatent et le tour est joué, quand on les ouvre à nouveau, on voit au moins les contours!

Dimanche 22 Mai 2016_Je devais faire une petite étape de 65 km aujourd’hui, car j’avais lu dans les forums, que les portes de fer étaient une terrible épreuve physique! Donc j’avais décidé de les faire en deux fois! Et ben j’ai oublié de m’arrêter à l’étape prévue! J’était absorbé par les magnifiques paysages devant mes yeux! En plus, c’est pas si terrible que ça, non! Deux bonnes côtes à 10% et basta! De la rigolade après près de 5000 km! A midi, j’avais déjà fait les 65 km! Du coup je me suis enquiller les fameuses portes en une étapes de 121 km! Et le fer est dissous! Et le fer à dix sous… Bah donc me voilà à Gobulac, en Serbie! Toujours sur les bords du Danube! Aujourd’hui il est encore plus près que les autres jours, j’ai la tête sur l’oreiller, et les pieds dans l’eau! Non, j’exagère! Mais je le vois de mon lit! Je suis dans un hôtel! 17 euros la demie pension! Bon, tout est au bout du rouleau, mais si on regarde par le fenêtre, c’est sublime! Et puis, une fois que j’ai fermé les yeux pour dormir, je m’en fout du décor de la piaule! Pas de soucis sur la route. La frontière c’est passée sans problème et il y avait même un distributeur! Donc pas de soucis de cash cette fois ci! Pas de chiens agressifs non plus, mon arme était prête pourtant! Croisé deux cyclos allemands sur la route (pas des bergers! 🙂 ), je me suis arrêté pour les saluer et discuter un peu, mais ils ne parlaient pas un mot d’anglais, et encore moins de français! Bye bye! Rencontre sympa quand même. Demain, j’essaie de pousser jusqu’à Belgrade! Ça doit faire dans les 120 km encore! On verra bien! et là, je me pose une journée! J’ai trouvé une auberge de jeunesse qui a l’air sympa! L’itinéraire est fait, y a qu’a rouler! Je me serais pas arrêté de rouler aujourd’hui, j’avais des bonnes jambes! Et soif de voir ce qu’il y avait après le virage suivant! Mais bon 120 km c’est déjà pas mal!  Voilà ma journée! Bonne soirée. Bises à demain.

Samedi 21 Mai 2016_Suite_L’orage à fini par éclater, et j’était dessous, en train de manger, mais abrité sous un gros parasol! Je devais manger, dans un endroit, qui me paraissait sympa, mais le patron me dit « ce soir, c’est embêtant, vous ne pourrez pas manger à l’intérieur, car toute la salle est réservée pour un mariage! Mais par contre, je peux vous servir dehors, sur la terrasse. Ok, va pour la terrasse, au contraire! Et donc, j’ai pu voir et entendre, en mangeant de succulentes spécialités roumaines l’orage, dans toute sa splendeur! De temps en temps, des convives venaient, qui pour prendre l’air, qui pour fumer une clope et même un des musiciens, qui parlait un peu le français! Le gars, jouait du clavier! La musique était très bonne! Du folklore roumain! Un bon repas, avec des visiteurs sympas, de la bonne musique et un bon abri pour l’orage! Bon moment!

Samedi 21 Mai 2016_Les 102 km du jour ont conduit mes roues jusqu’à Drobeta Turnu Severin Grosse ville sur le bord… Je vous le donne en mille… Du Danube! Gagné! De la ville, je ne vous dirais rien, je l’ai juste traversée, pour aller à mon logis du jour, une pension au calme, sur les berges du fleuve, que je peut même voir de mon lit! C’est une voie cyclable normalement que j’emprunte! Mais en fait…Non! Mais bon, j’était prévenu qu’en Roumanie, l’itinéraire n’était pas aménagé, ni même fléché! Démerdez vous! C’est pas trop difficile quand même, il suffit de suivre le Danube! Même si on le voit pas toujours, car parfois il est à 3 ou 4 km on le devine grâce à la rangée d’arbres qui le borde. Il y a bien de temps en temps des voies réservées aux vélos, mais c’est un vrai foutoir! voitures garées, tessons de bouteilles avec myriade d’éclats, tas de cailloux, ordures… Bref, impraticable! Donc la route tout le temps! Ça circule pas des masses, à part pour rentrer et sortir des grosses villes, donc ça va! C’est plus facile qu’en Italie par exemple, ou le trafic est bien plus dense! Bon revenons à nos moutons d’hier, ou plutôt à nos chiens « irlandophobes »! Bah ils sont aussi « francophobes »! Je vous explique! C’est tout plat en général les berges du Danube, à part aujourd’hui, un bonne montée de 3 km à 6%. Au sommet, après le dernier virage, ils étaient là! Trois clébards! Dès qu’ils m’ont aperçu, ils ont fondu sur moi en gueulant, tout les crocs dehors! Je suis descendu du vélo, et j’ai envoyé un coup de latte au premier! Ça l’a un peu ralenti, mais pas pour longtemps et les deux autres revenaient à la charge! Il y avait aussi au sommet, une marchande de miel! Voyant la situation, elle est venue à la rescousse en jetant des pierres et en hurlant sur la meute! Du coup, les chiens, qui étaient passablement excités, se sont précipités vers elle! Alors, j’ai posé mon vélo et je me suis saisi de mon antivol, qui était à portée! C’est un câble blindé qui mesure 1,50 m de long avec une  boucle à chaque extrémité dans lesquelles je passe un gros et lourd cadenas à combinaison! Je me suis rué vers les chiens en gueulant et en faisant tournoyer ma masse d’arme improvisée! Je n’ai pas eu à les frapper, ils ont tout de suite, semble t’il, pigé le potentiel du truc et son pouvoir de nuisance sur un crâne de canidé! Ils ont immédiatement  battu en retraite! J’ai remercié l’apicultrice, qui m’a remerciée en retour et je suis reparti sans bobos, mais avec une bonne frayeur! Point météo de l’étape? Il devait pleuvoir, faire moins chaud et même y avoir un peu d’orage! Non! Soleil toute la journée, température record de 37° et point d’orage! Demain, je change de pays, adieu la Roumanie, que j’ai bien aimé finalement, malgré une première journée pas terrible! Demain, c’est la Serbie! Et ses fameuses portes de fer! Les plus longues gorges d’Europe! Et c’est très vallonné paraît il! J’ai déjà vu pire! même pas peur! 🙂 Je vous dirai ça demain. Voilà ma journée! Bise à demain!

Vendredi 20 Mai 2016_96 km aujourd’hui, pour arriver à Calafat petite ville sur le bord du Danube! Le soleil, qui ne devait pas être de la partie, c’est quand même invité, et il a fait beau et chaud toute la journée! Journée de vélo courte, car comme prévu, par contre le vent me poussait! C’est pas mal! 🙂 Les paysages traversés étaient magnifiques!, des grandes étendues de verdure, sillonnées de petits cours d’eau, avec des troupeaux de vaches paissant paisiblement dans les prairies. C’est bien simple, on se serait cru en Mongolie 🙂 ! Cette nuit, vers 1h du mat, j’entend du bruit dans mon sommeil, puis, un type ouvre ma porte de chambre (j’avais oublié de la fermé!)  allume la lumière! Qu’est ce qu’il veut? Il avait une bouteille de vin à la main, et à en juger par sa démarche, il ne devait pas en être à sa première! J’ai compris vite qu’il s’était trompé de chambre, il s’excuse et pour se faire pardonner, il me propose de trinquer! Je décline l’offre poliment, alors il ferme la porte! Je gueule “ la lumière! “ Il déboule à nouveau, s’excuse encore une fois, ferme la lumière, la porte et bonne nuit! Je me suis vite rendormi! Je l’ai pas vu ce matin, il devait cuver 🙂 Ce matin, j’ai donc quitté ma turbulente pension de Bechet, au revoir Gabriella! C’est comme ça que s’appelle la patronne! Avant mon départ, j’ai eu le droit à un copieux petit déjeuner, charcuterie, fromage local, pain beurre confiture, deux œufs sur le plat, pâtisseries locales bien riches, un grand verre de jus d’orange et un café! C’est donc bien rempli que j’ai repris la route! Ce soir, je suis dans un modeste hôtel de Calafat, mais ma chambre à vue sur le Danube! Sinon, j’ai été faire un petit tour dans la ville! C’est pas terrible, à part la petite place, sur le bord du fleuve, ou j’ai trouvé un snack, avec une terrasse ombragée, ou j’ai pu manger un morceau. J’ai rencontré deux cyclo-voyageurs aujourd’hui, mais c’était dans une descente, et on s’est juste salué en se croisant! Un peu après, j’ai rencontré un autre cyclo, un irlandais d’un certain âge, qui était parti depuis deux jours de Dobretta, ville ou je serai demain. J’ai pas trop compris ou il allait après 🙂 Il m’a dit qu’il était venu en serbie pour se faire arranger les dents??? Il était sympa! Il voyageait sur un tout petit vélo style anglais, avec de toutes petites roues! Il m’a dit aussi qu’il s’était fait attaquer et même mordre par des chiens en sortant de Dobretta, et qu’il était souvent embèté par les chiens depuis son départ! Bon! Demain, dernière journée et dernière nuit en Roumanie! Dimanche matin, après quelques kilomètres, je serait en Serbie, mardi soir à Belgrade, ou je ferais une petite pause! Mon vélo est en sécurité, ma douche est prise, ma lessive du jour faite, et presque sèche! Plus qu’a attendre l’heure du repas tranquillement en contemplant le Danube! Voilà ma journée, bises et à demain

19 mai 2016_Petite étape donc aujourd’hui! 78 km sans problème, adresse de la pension facile à trouver! A 14h30, le vélo était en sécurité, j’étais douché et devant mon repas du midi! Les jours se suivent et ne se ressemblent pas! Pas de soucis non plus avec les hordes d’ados! Je les repère de loin, et après je les calcule même pas! Totale ignorance! Et ça marche, je les entends m’interpeller et je ne leurs accorde pas même un regard! Na! bienfait pour eux 🙂 Me voici donc à Bechet! Les mélomanes me demanderont sans doute s’il y a des petites fleurs? Non! Un village tout en long, avec des nids de cigognes au sommet de chaque poteau électrique! des minis market, des boutiques de tout ce qu’on veut, des banques… Et une pension, la fameuse pension hôtel « Tatasifii » Sur le bord de la « main street », elle fait resto en plus! Elle est tenue, par une joyeuse bande d’amazones! J’ai vu que des nanas! Sympas! Elles font tout en chantant, elles vous apportent les plats à tables en dansant! Elles sont super attentionnées, bref on s’y sent bien! Ma piaule est une vaste pièce ou il y a pas moins de 5 lits! Je sais pas pourquoi il y en a autant? Au moins je vais avoir le choix! C’est nickel propre, et pension complète à 30 euros! Que demander de plus? Côté route, la chaleur est revenue! 31°, et le vent est enfin tombé! C’est pour ça que je suis arrivé tôt! Demain d’après les prévision, je devrais même avoir vent arrière! Tant mieux, car l’étape est plus longue! La Serbie se rapproche à grands pas, ou grandes roues! J’y serai dimanche! A Bechet, il y’a un port sur le Danube, et on peut traverser pour aller en Bulgarie. Je vais aller voir ça à la fraîche! J’ai traversé un immense vignoble et des kilomètres de cultures maraîchères. Il y a plein de monde qui s’affaire dans les cultures, et souvent j’ai eu des signes de la main! Sur la route encore, j’adore… regarder danser les gens? Non! Je remets le son! Pacloc tocloc pacloc tocloc… c’est le bruit des sabots des chevaux qui tirent des charrettes, d’herbe ou de toutes sortes de choses, menées par des cochers habillés quelquefois en tenue traditionnelle, ce qui donne alors une très belle allure à l’attelage! C’est vraiment  très plaisant à entendre (et aussi à voir)! On n’entends et on ne voit pas souvent ça chez nous, mais là, c’est tout le long de la route, surtout à proximité des villages! Voilà le début de journée! A plus tard, ou à demain! Bises

18 mai 2016_Ça devait être une grosse étape, et se terminer sur une péniche hôtel… Ça a été une très grosse étape, et ça se termine dans un hôtel miteux! Mais bon, je suis à l’abri, et le vélo en sécurité! 135 km! Je suis en Roumanie! La Roumanie, comment dire? C’est surprenant! C’est beau, les paysages sont magnifiques! Le gros souci, c’est qu’à chaque traversée de village, je suis harcelé par des hordes de gamins, qui quand ils sont à pieds réclament de l’argent pendant 100m et quand ils sont à vélo pendant 500! Et comme je donne rien! Ils deviennent vite agressifs! Enfin, par derrière, car dès qu’on s’arrête et qu’on fait face, tout le monde s’egaye! Ils courent après le vélo, le bouscule! C’est pas dangereux, mais c’est pénible! Mais bon! A l’hôtel, il y a des vigiles qui patrouillent jour et nuit, pour sécuriser le périmètre! Dingue! Sinon, j’ai passé le Danube, sur le plus ancien pont entre la Bulgarie et la Roumanie. Il date de 1952 et jusqu’en 2012 c’était le seul. Ça m’a permis de voir le Danube aujourd’hui, car après je m’en suis éloigné! Toujours aussi le même problème quand on change de pays… Trouver du cash! Je n’en ai trouvé qu’en fin d’après-midi! Du coup pas de repas ce midi! 135 bornes avec juste un petit dej, c’est lej ( quel poète! 🙂 ) J’ai bien fait de faire le plein à Rousse! Demain, j’espère que j’aurais plus de chance avec l’hébergement, car aujourd’hui, la fameuse péniche, je l’ai pas trouvé! Je suis arrivé avec le GPS jusqu’à la position prévue, en empruntant des chemins à chèvres! Mais point de  navire! Coulé? Donc demi tour et Go vers la grande ville la plus proche,Turnu Magurele! Je suis arrivé tard, donc je peux pas dire comment c’est, je n’est vu que l’hôtel! J’en verrai plus demain! Du coup petite étape demain 78 bornes prévues! On verra bien! Ce soir j’ai encore bien mangé, on sais jamais, ce qui est pris est pris ! Voilà ma journée, bonne soirée, bises à demain.

17 mai 2016_Journée de repos aujourd’hui! Au programme petite visite de la ville, glandage aux terrasses et manger de vrais repas bien caloriques, pour emmagasiner de l’énergie pour la suite! Je dévore! Demain, normalement, je dors sur une péniche sur le Danube! Une adresse que m’ont refilé deux cyclos australiens rencontré ce matin au petit dej! Ca va me faire une belle étape, mais je ne veux pas louper ça! En plus c’est plat donc ça devrait aller! Je leur ai refilé l’adresse au bord du lac qu’ils avaient déjà repérée! Du coup, ça les a encouragé pour aller y faire un tour! Bien sympas ces australiens! Ils se font un tour du monde sur 3 ans! A vélo, en train, parfois en avion! Voilà à plus tard. Bises

16 mai 2016_Petite étape aujourd’hui! 67 km pour arriver à Rousse en Bulgarie toujours, sur les bords du Danube! Mais je ne l’ai pas encore vu! Pour le moment il pleut des cordes et j’ai pas envie de me mouiller 🙂 En plus, j’ai le temps, car demain, je m’accorde une journée de repos après 10 jours de pédalage intensif depuis Thessalonique! La ville est très sympa, pour le peu que j’en ai vu avant la pluie! De larges artères piétonnes partent de la place Dunav (Danube en bulgare) Et c’est agréable d’ y flâner! Demain, même s’il pleut, je m’équipe et hop visite complète de la ville! Après la grasse mat, au moins jusqu’à 8h30! Besoin de repos, je le sens! Ce midi, comme je suis arrivé tôt, j’ai pu faire un vrai repas! C’est pas si souvent le midi! Après demain, je passe en Roumanie, de l’autre côté du Danube. A la nage? Non, par le plus ancien pont, et le seul jusqu’en 2012 entre les deux pays! Du côté roumain, l’itinéraire suis au plus près le fleuve! Puis ce sera la Serbie, la Croatie à nouveau, la Hongrie, l’Autriche, l’Allemagne, la Suisse, et la France, jusqu’à Nantes, en descendant la Loire! Mais bon, il y a des bornes à faire avant d’en arriver là! Cet après midi, j’ai pu reconnaître l’itinéraire de sortie de Rousse! Une belle voie cyclable! Enfin! Ça va me changer des 4 voies! Encore du vent aujourd’hui, et encore de face! La pluie était annoncée pour 15 heures, c’est pour ça que j’ai préféré faire une longue étape hier, et une plus courte aujourd’hui! A 15h15 il commençait à pleuvoir! J’était déjà arriver depuis près de deux heures! le vélo était à l’abri (c’est à partir du moment ou le vélo est en sécurité que je considère l’étape terminée) et la douche prise! Près pour l’exploration! Courte, because pluie! Alors, je me suis réfugié dans le bar le plus proche, en l’occurrence le « Fairplay Club » Ou j’ai pu me restaurer! J’ai dévoré! Je vais faire le plein d’énergie pendant ces deux jours, pour la suite! Voilà mon début de journée! Ce soir, je vais pouvoir traîner un peu plus tard!

15 mai 2016_Suite_Ce matin, j’ai eu le droit au petit déjeuner traditionnel bulgare! Du fromage style feta, une bonne tranche avec de la confiture de figue! Du yaourt bulgare! Sans morceaux de bulgare dedans, mais on fait moitié yaourt, moitié confiture! De la cerise ce matin! Et puis, des pains, tout plat ronds, d’à peu près 15 cm de diamètre, frit dans du beurre et sucré! On les trempent dans du coulis de myrtille! C’est à tomber! J’en ai mangé 5! Et un grand café! De quoi faire une bonne étape. Ce qui est arrivé! 110 km pour arriver à Razgrad, une ville quelconque, sans grand charme, mais il faut bien s’arrêter quelque part! Et comme ça, je garde la petite étape pour demain, car ils annoncent de la pluie et comme ça je passerait moins de temps sous la flotte! Aujourd’hui très beau temps, 26° avec du soleil! Mais un vent costaud, que j’ai eu de face toute la journée. Mais j’avais de bonne jambes aujourd’hui, le ptit’dej surement! Ce matin, la patronne de la pension, m’a raccompagné sur le chemin pour quitter son établissement et elle m’a demandé si elle pouvait me prendre en photo! Oui! Le début de la célébrité 🙂 Du coup, je lui ai passé mon portable pour qu’elle m’en prenne une pour moi! C’était vraiment sympa cette adresse hier! Le soir, pour le dîner, la patronne toujours elle, à tenu absolument à me faire goûter le poison du lac! Aller va! Délicieux! Ce soir, c’est hôtel, c’est tout ce que j’ai trouvé!  C’est propre, c’est pas cher, mais c’est bof bof. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas toujours! Demain, arrivée à Roussé sur les bords du Danube! Ça devrait être mieux et après, normalement je devrais pouvoir trouver des endroits sympa! J’espère voir aussi d’autres cyclos! Voilà, à demain près du beau Danube bleu! Bonne soirée bises

15 mai 2016_ Heureusement que je n’ai pas bivouaqué! Hier soir et cette nuit à éclater le plus violent orage que j’ai jamais vu! Pluie diluvienne et vent en très fortes bourrasques! Ce matin il fait beau! et chaud! près pour le départ!

14 mai 2016_80 km aujourd’hui, pour arriver à Asparuhovo au bord du lac de de Kamchia! Alors là, c’est le genre d’étape que j’adore! Pour le contraste, ce matin, je bataillais, dans la circulation urbaine de Bourgas, sur une trois voies, puis ce fut la montagne paisible, avec ses lacets, ses forêts, ses ravins! Le midi, j’ai pique niqué dans un sous bois, près d’une fontaine ou j’ai pu me rafraîchir car il à fait encore très chaud aujourd’hui 34°! Et là, au bord du lac je suis bien, sur la terrasse, à l’ombre, une bière à portée de main, tranquille! Au départ, je voulais bivouaquer, car il semblait ne rien y avoir dans le coin! Et puis en me dirigeant vers le lac, je vois un panneau « hôtel belvédère » ! Allons voir. La patronne, derrière son comptoir, m’a tout de suite parut sympathique! Pas de réservation je lui dis! Et là, la réponse que j’aime bien! « No problème » 🙂 En fait, c’est une pension de famille! Les bulgares, viennent de la ville passer le weekend tranquille dans la montagne au bord du lac! Il y a deux familles d’habitués qui sont là. Sympas! Ça ressemble à du camping, c’est moins cher que bien des camping en France, ou à Venise! Mais on dort dans un lit! Que demande le peuple! J’ai rencontré deux cyclistes, qui montaient le col avec moi, ils m’ont rejoint et on à discuté. Un anglais, et une bulgare! Ils m’ont expliqué que partout dans la montagne il y avait des fontaines, et que l’eau y était très bonne! On s’est même arrêté remplir les bidons! Puis, ils m’ont laissé un peu plus loin. Demain, toute petite étape 58 km prévus, mais des fois, il y a des surprises! Je vais à Choumen, qui semble être une jolie petite ville! Puis après, ce sera le Danube pour une longue remontée! Voilà bonne après midi, bonne soirée, bises et à demain!

 

13 mai 2016_100 km aujourd’hui, pour arriver à Bourgas, une grosse ville sur les bords de la mer noire! Le front de mer est sublime! (voir les photo sur FB) C’est tranquille, c’est beau, c’est paisible et y’a pas un chat sur la plage! On se loge et on mange pour deux fois rien! La ville derrière, bah c’est une ville! Avec beaucoup de circulation! Encore une fois, je me suis retrouvé à vélo sur l’équivalent du périph Parisien! Quand il faut aller de la voie de droite, vers la gauche, et traverser au milieu de bolides à pleine vitesse! Je peux vous dire qu’on en mène pas large! Mais bon, encore une fois ça c’est bien mis 🙂 Demain, je retourne dans les terres, en montagne même! pour voir le lac de Kamchia, un endroit paraît il sauvage, magnifique et bien préservé! On verra! Hâte de retrouver le calme de la montagne! J’espère qu’il ne fera pas froid comme la dernière fois! Cet après midi gros coup de vent ici! Mais je n’était pas sur le vélo. J’était dans un café à boire une petite bière! Un pays ou la pinte de bière ne coûte que 0,90 euro c’est un pays qu’il est très bien 🙂 Ce soir c’est l’orage! Et pas de désespoir à l’horizon 🙂 J’ai mis les mains dedans, la mer noire! Voilà bonne soirée bises et à demain.

Écrivez les messages dans le Livre d’or, c’est là que ça marche le mieux !

Jeudi 12 mai 2016_Courte étape aujourd’hui! 70 km qui m’ont menés à Elkhovo en Bulgarie. Une petite ville de campagne au charme désuet. On sent que la ville a dû avoir autrefois des velléités de développement, mais il semble avoir été stoppé net. Il y a un quartier piéton, avec ses échoppes diverses des petits commerces très spécialisés, primeurs, fringues, jouets, récipients… Oui, j’ai déjà remarqué ça ailleurs, il y a des boutiques de contenants en tout genres, et le gars ne vends que ça! des boites, des seaux, des sacs, des bouteilles, des pots… Un jour, comme chez nous, une grande surface généraliste s’ouvrira et tout ces petits commerces disparaîtront! Pourtant tout le monde à l’air de vivre bien, les gens sont dans la rue, ils discutent, ils blaguent, beaucoup spontanément me saluent! La campagne alentours est jolie. C’est un coin paisible! Pour passer la frontière Turquo-Bulgare, par contre ça n’a pas été facile! Je me présente coté Turque, je montre ma carte d’identité et le papier tamponné que m’avait remis le douanier à mon entrée. Ok passez! J’arrive coté bulgare, le gars veut voir mon passeport! Bon tiens le voilà! Mais il n’y a pas le tampon tuque dessus! Ben non, en Turquie ils voulaient juste ma carte d’identité! Pas de tampon! on ne passe pas!!! Comment je fais alors? Le gars appelle son supérieur, qui arrive, qui constate, mais visiblement ça n’est pas de son ressort! Il appelle donc son supérieur ETC. A la fin, ils sont 5 dans la cabine de douane! Heureusement, le dernier arrivé, connait bien le problème… Il faut retourner en Turquie faire tamponner le passeport! Retour en Turquie accompagné d’un douanier bulgare! Arrivé au poste turque le douanier turque chambre le bulgare en lui disant que non, pas besoin de tampon sur le passeport, le papier suffit! Retour en Bulgarie! les mecs sont septiques! Réflexion.. Et puis merde il est midi, c’est l’heure de mangé, ou de la clope, je sais pas trop! Allez passez! La barrière se lève, je suis en Bulgarie! De l’autre côté, une file de camion attend pour passer j’ai regardé mon compteur kilométrique. 5 Km de camions! Arrivé à Elkhovo, il me fait un hébergement, et de l’argent bulgare, c’est le Lev bulgare! Pour l’argent, il y a des distributeurs partout, c’est bon! Je vois une fleuriste devant sa boutique, et je lui demande s’il y a de quoi se loger? Oui, à coté! Bien! Téléphone! Elle sort son bigo et apelle pour moi. 5 minutes plus tard, j’ai ma piaule pour 20 Lev, et il y a cuisine, jardin, machine à laver! Et même le Wifi! La patronne, une charmante jeune femme, me fait visiter. C’est propre et calme! Elle me demande de payer d’avance, puis me dit demain en partant, vous fermer tout et vous mettez la clef dans la boite aux lettres! Puis elle s’en va! J’ai fais la lessive, ça tourne en ce moment, c’est pour ça que j’ai du temps pour écrire! Ce soir, je vais pouvoir me faire à manger. Des nouilles, j’ai envie de nouilles! A première vue, les gens ont l’air sympas en Bulgarie, Je vous en dirais plus demain. Voilà ma journée, bonne soirée bise à demain.

Mercredi 11 mai 2016_98 km aujourd’hui, pour arriver à Edirne en Turquie. Dépaysement total! Circulation à vélo pas trop compliquée, quand on a roulé dans Tirana on peut rouler partout! A la frontière, c’était sympa, les gardes en faction m’ont tous fait un signes de la main quand je passait devant eux. Passage rapide et sans problèmes. Edirne; imaginez un bazar géant, des magasins de tout et de riens partout, avec les étals sur les trottoirs! On peut voir côte à côte une jeune femme en minijupe et une plus âgée en tenue traditionnelle! Des véhicules de tout acabit, motorisé, ou à traction animale Chevaux, mule, bourricot! Des couleurs vives! Des odeurs de viande grillée, d’arbres en fleur, de pots d’échappement. Une circulation fournie, mais sans plus! Des travaux partout! J’ai parcouru les vieux quartiers de long en large à vélo, à la recherche d’un hébergement. Finalement, me voilà à l’hôtel. Un très bel hôtel,à la sortie de la ville, en direction de la Bulgarie ou je serais demain. Ce matin, j’ai oublié de me réveiller! j’émerge donc à 8h et descend pour prendre le petit dej. Personne! Je me dis que j’ai dû rien comprendre et que le petit dej ne devait finalement pas faire parti du deal! Je me dirige donc vers l’épicerie, pour faire le plein d’énergie pour la route. Je rentre à la piaule et je mange. Je descend mes sacs, charge le vélo et je vais pour payer ma chambre. Le patron est là, tout sourire et me dit welcome breakfast! Ah ? Finalement c’était bien prévu! Et me voilà attablé  devant un petit déjeuner pantagruélique! Fromage, charcuterie, œufs, feuilletés au miel, pain, beurre, confiture, une orange du jardin, un jus d’orange! Eh ben j’ai remangé 🙂 Du coup, j’ai allégé le déjeuner, cédant même une partie de mon sandwich à un teckel remixé avec je sais pas trop quoi! Demain donc, la Bulgarie! Je vais pouvoir goûter le fameux yaourt bulgare! C’est vrai que y a de véritable morceaux de bulgares dedans? 🙂 Voilà ma journée, je traverse une plaine agricole en ce moment, et c’est vrai qu’il y a moins de choses à voir qu’au bord de la méditerranée! Mais les paysans dans leurs champs me font souvent un signe de la main pour me saluer, et ça fait plaisir. Bonne soirée à tous bises à demain.

Mardi 10 mai 2016_110 km aujourd’hui pour arriver à Provatonas un petite bourgade tout en longueur sur le bord de l’E85. Je suis dans un « motel », ça fait penser un peu à Bagdad café! Oui, avec de l’imagination! 🙂 Le patron est très sympa! J’ai eu le droit à la suite! enfin,un studio avec deux lits! Comme on est à la low season (tu m’étonnes, y a pas un chat!) le gars me fait la piaule à 15 euros! avec le petit dej en prime! Y a même un resto, enfin un kebab! Sympa aussi! Je sais pas qui s’arrête ici, à part les cyclistes, parce que,  y a rien! à part un bel édifice religieux, dont je ne saurais vous dire l’obédience. C’est quand même intéressant à voir comme bled, avec son air de route 66! Boire une bière à la terrasse du « motel », en regardant passer les camions, tout en grignotant une poignée de cacahuètes offerte par le patron! Étape pénible aujourd’hui, fort vent de face toute la journée! j’ai dit au revoir à la mer Égée. Demain, j’entame une diagonale qui va me mener dans cinq jours à Constenta en Roumanie, sur les bords de la mer noire, à l’estuaire du Danube au départ de L’Euro-vélo 6. Demain, je quitte aussi la Grèce, pour la Turquie, ou je vais passer une nuit! Puis ce sera la Bulgarie pour trois étapes.  La rencontre du jour? Une tortue! Elle était en plein milieu de la route, alors je l’ai aidé à traverser! J’ai pris une petite photo. J’ai du mal à vous mettre des photos sur le blog, ça bug! Mais vous pouvez allez voir ma page Facebook (christophe Zaratiégui), ou j’en mets pas mal. Je vois aussi pas mal de couleuvres, il faut faire gaffe de pas rouler dessus!  Une crevaison aussi aujourd’hui, à 20 km de l’arrivée, roue arrière! Il faut défaire tout le paquetage, démonter la roue, changer la chambre ( je rustine le soir à l’étape, c’est plus simple qu’au bord de la route) remonter la roue, refaire le paquetage! Une demi heure! Et c’est reparti! C’est la quatrième crevaison en près de 4000 Km! Ça va, ça pourrait être pire! Voilà ma journée. Bonne soirée, bises à demain, si j’ai une connexion, c’est pas évident en Turquie parait-il.

Lundi 9 mai 2016_Les 108 km d’aujourd’hui, m’ont conduit à Komotini. Je suis passer à travers une large plaine cultivée, un marécage ou on cultive la canne à sucre, des marais salants avec les paludiers. J’ai vu beaucoup d’oiseaux, et même des cigognes! La frontière turque se rapproche! Oui, je vais quand même aller voir la Turquie! Canicule aujourd’hui, le mercure à dépasser les 35° ! Le saviez vous? Si vous êtes à table, vous lirez la suite plus tard 🙂 En Grèce, quand on fait « popo », on ne mets pas le papier popo dans la cuvette à popo! Non! Il y a une petite poubelle à côté pour ça. Étrange non! Je connais pas l’explication. Si ils y en a qui savent, merci de partager. Le fait marquant du jour? A mi parcours, un motard italien me double, en me faisant de grands signes! Quelques centaines de mètres plus loin, il s’arrête, et visiblement m’attends! Je me dis j’ai un truc à du tomber de mon chargement, il la ramassé  et veut me le rendre. Non! Le gars m’avait vu en Croatie! Il avait reconnu le vélo et voulait s’assurer que c’était bien moi! Je lui ai dit que c’était possible, parce que j’était passé par là! Il roule il roule le furet 🙂 Le gars va rejoindre des potes motards à Istanbul et en profites pour visiter les parcs naturels au passage! Bonne route à lui! Ce soir, je dors dans un routier. Avec les pensions, c’est ce qu’il y a de moins cher comme hébergement, et en plus souvent, quand on y mange, les portions sont copieuses! Tout ce qu’il faut pour faire le plein d’énergie. Voilà, les amis, demain un belle étape encore, ou je vais dire au revoir à la mer Égée. La prochaine mer, ce sera la mer noire! Avant le beau Danube bleu!

Il est loin l’atlantique? Tais toi et pédale!

A demain, merci de me suivre! Bonne soirée et bisous.

Dimanche 8 mai 2016_Les 85 km du jour, m’ont mené à Kavala, grosse ville moche, sur le bord de la mer Égée, juste en face de l’île de Thasos. La ville est bof, mais la mer est toujours aussi belle et je continue de me régaler les yeux. Mauvaises nouvelles, de l’est de la Turquie, les occidentaux, sont malmenés et menacés. J’ai reçu des témoignages de cyclos qui sont passés par là, notamment celui à Thessalonique, celui de 4 cyclos suisses, qui avait essuyé jet de pierres, crachats et tentatives de vol de vélo! Le genre d’incident qui peut vite dégénérer. Ils m’ont conseillés de ne pas aller dans le coin seul! Ariane, le site de suivi des voyageurs, sur lequel je suis inscrit me déconseille fortement d’aller dans cette région! En plus je dois y rouler seul, pendant au moins 7 jours, pour parcourir les 530 Km! Donc, je ne sais pas quoi faire. Je n’est plus le temps de passer par le nord, plus au sud, c’est la Syrie! Donc, je vais sans doute passer au projet alternatif, celui que j’avais préparé au cas ou! et me diriger ver le nord de l’Europe, puis la France, en suivant les fleuves Danube, Rhin, Loire soit le trajet Constanta Nantes, en suivant l’Euro-vélo 6. Une balade de plus de 3600 km plus les 1300 km pour rejoindre le point de départ. 5000 Km! Le voyage continue! J’avais toujours dit que je ne prendrais aucuns risques, en plus de ceux inhérents à la route, et que je suivrait les recommandations d’Ariane!  Voilà! Un peu déçu, mais, de toute façon, je n’aurais pas pu aller plus loin que l’Iran, qui prend tout son temps à délivrer ses visas, 23 jours pour les suisses, 20 jours pour le cyclo belge rencontré en Croatie. Un délai que je n’avais pas prévu quand j’ai préparé le voyage! Il était alors de 3 jours! J’avais prévu 30 jours, pour tout les visas! Donc, il restait 7 à 10 Jours pour obtenir les 7 autres visas! Impossible! J’aurais du alors, aller au bout de mon visa Iranien et rentrer en avion! Au moins là, je vais rester sur mon vélo tout le temps et continuer à voir de belles choses!

Samedi 7 mai 2016_Bye bye Thessalonique, me voici à Asprovalta sur les bords du golfe Strymonique, dans la mer de Thrace. J’en profite pour saluer toutes les Monique et aussi Marie Monique que je connait! 🙂 Bizarre comme nom? C’est parce que c’est là que je jette le fleuve Strymon! Asprovalta est une petite station balnéaire, très sympathique, avec un front de mer bordé de palmiers et d’orangers! C’est très beau! Une étape de 85 km avec une belle montée pour quitter Thessalonique, et retrouver le calme des montagnes. Le fait marquant du jour? Ce soir, je me trouve une petite gargote pour manger, et revient, comme toujours la fameuse question « where are you come from? » France by bike. No! Si enfin yes 🙂 Du coup, le patron m’offre un verre de vin! Bon je mange, je siffle mon verre de pinard, et arrive la patronne! Le gars lui explique le truc et hop un dessert offert! Et comme mon verre de vin était vide, elle me refait le plein en me disant en français « cadeau » Si ils font ça à tout leurs clients, ils vont rapido couler l’affaire 🙂 A part ça, rien de spécial à signaler. Content de retrouver un vélo en bon état de marche, et de repédaler à nouveau depuis deux jours, ça me manquait! Même si j’ai beaucoup marché dans Thessalonique, à tel point qu’hier soir, j’avais mal aux guibolles! Un comble 🙂 Voilà les amis, bonne soirée, bises et à demain.

Vendredi 6 mai 2016_Dernier jour à Thessalonique! Ce matin, j’ai amené le vélo chez le bike-doctor! Je le récupère à 16 h avec chaîne neuve, patins de freins neufs, rayons retendus, dérailleurs réglés, une fiole de bonne huile, deux chambres à air et un pneu de rechange! Et c’est reparti demain matin pour 85 km direction la Turquie, que je devrais atteindre en 5 à 6 jours! Ça fait du bien, deux jours de repos. La ville est belle et agréable, le soleil brille et il fait bon, sans faire trop chaud! Bises, à plus tard.

Jeudi 5 mai 2016_Suite_Bon, cet après midi, j’ai été voir le vélociste! Il est à deux km. Rendez vous est pris pour demain matin 9 h ! Le gars a l’air compétent, il a du bon matos et ça semble être sérieux! On verra demain! Cet après midi, j’ai déambulé dans les rues de Thessalonique, et sur le front de mer. C’est une très belle et grande ville, avec une l’effervescence positive d’une ville jeune, puisque universitaire! J’aime beaucoup! Quel contraste! En une journée, je suis passé de l’isolement silencieux, et monacal d’ une montagne sauvage, végétale, froide et d’une beauté inouïe, au bouillonnement bruyant d’une métropole moderne chaude et maritime! J’aime bien ces grands écarts! Demain, après les soins du vélo, je visite! Bises à demain.

Jeudi 5 mai 2016_Me voilà à Thessalonique! Ou là! grosse étape me direz vous? Oui, 170 km! Mais… Je les ai fait en train! Eh oui, plus de liquide, commerçants refusant la CB, en plus, plus de linge propre, le vélo qui doit voir un spécialiste! Une légère crève du au coup de froid d’hier. Le bon sens me disais de prendre le train! En plus, j’était au terminus de la ligne Florina Thessalonique! Donc GO! Et bien m’en à prit, même si ça n’a pas été facile de mettre le vélo dans le train! Le contrôleur n’était pas trop chaud, ça l’embêtait! Le gars aurait bien aimé un petit billet pour faciliter la chose. Je n’avais que des billets de 50 et pas envie d’en donner un au quidam! Et là miracle, voyant mon embarras, une anglaise est venue à mon secours! Oui, vous avez bien lu, une anglaise. Elle est mariée à un grecque et a vécue en France pendant un temps, donc elle parle aussi français, en plus de grec et d’anglais bien sur. Elle voyage pour le moment avec ses parents. Je lui explique la situation, et à partir de la elle prend les choses en mains! Je sais pas ce qu’elle raconte au contrôleur, mais toujours est il que 5 minutes plus tard, me voilà dans ce fichu train! Le voyage se passe bien, les paysages sont très beaux. Et la gare de Thessalonique est en vue. Je descend du train. Et la la fameuse anglaise revient vers moi, et m’explique qu’elle à trouvé avec son téléphone, pendant le trajet, l’adresse d’un vélociste. Elle me propose même de lui téléphoner pour moi! OK merci Madame! Le gars lui explique qu’il est un peu loin, mais qu’il y a un collègue à lui qui est plus proche et très bien. Mon anglaise me note les deux adresses, on ne sait jamais! Et voilà, me voilà avec deux adresses de vélocistes, que j’ai déjà repérées sur GMaps et demain, dès l’aube, à l’heure ou blanchie la campagne hop! Mais c’est pas fini! Pour sortir de la gare, il y a deux escaliers!  Eh bien mes trois anglais, m’aident à transporter tout mon bardas en haut des marches. Et c’est toujours pas fini! Vous voulez boire un café?  Re oui Madame. En plus, elle n’a jamais voulu que je paye! Un grand merci à elle! Donc, après l’Adriatique, me voici sur les bords de la mer Égée! C’est beau, tout le monde parle anglais, prend la CB et même les distributeurs distribuent! 🙂 En plus, il fait 26° sous le soleil. J’ai trouvé un auberge de jeunesse sympa! J’ai même une chambre pour moi tout seul et c’est en plein centre ville, à 50 m du front de mer. Donc je reste aussi la journée de demain. J’ai déjà fait ma lessive et le retiré des euros. Reste le vélo. On verra demain. Voilà, bonne soirée à tous, bises à demain.

4 mai 2016_Suite. Réussi à trouver une gargote ou il prenait la CB ça ménage le liquide. ouf! Ce soir, c’est pluie et froid, je loge dans un vieil hôtel qui a du avoir son heure de gloire il y a très longtemps! Mais c’est pas cher et surtout ils prennent la CB! Re ouf! Le gars de la réception est en plus bien sympa, c’est lui qui m’a trouvé ma table de ce soir, en passant au moins 10 coups de téléphone avant de trouver un CBphyle ! J’ai le ventre plein, un endroit ou dormir pour la nuit. Tout va bien, on verra demain! J’ai envoyé un mail à ma banque pour qu’il relève le plafond de retrait de ma CB, je pense que le problème vient de là en ce qui concerne les distributeurs. Une demi heure après, je reçois un mail en retour, ils ont doublé le plafond de retrait. Donc ça devrait aller pour les prochains jours. Du moins le l’espère. Bizarre tout de même qu’un pays qui se veut aussi touristique soit aussi frileux avec la CB! J’avais eu aucuns problème de ce genre jusque là! Il pleut toujours, et ça caille toujours, je suis devant un grand café au lait bien chaud! Voilà des petits tracas, mais ça pimente le voyage 🙂 A demain bises bonne nuit

4 mai 2016_Bon ben j’ai échappé aux ours et aux loups! Z’ont du trouver qu’un cycliste maigrichon (et oui, je affûté) ça valait pas  le coup! Pas assez à manger! Aujourd’hui, courte étape encore, mais bon, c’est mon jour de repos et j’ai quand même avancé. Il n’y avait rien à faire là ou j’était, autant rouler! J’ai franchis un col pas facile, à 1600 m! En haut, il faisait 1° et il neigeait!  Ça vaut bien le coup d’aller autant au sud, pour se cailler comme ça 🙂 et encore, pendant la monter, on va pas vite et on fait des efforts. Mais la descente, on bouge pas et on déboule à 50, 60 km/h alors là c’est froid, le tout en étant trempé, je vous laisse imaginer! Mais bon, c’est beau! Très beau même! Sinon, le problème du jour, c’est pour avoir du cash! Pas facile en Grèce! Les distributeurs refuse ma carte! Les commerçants aussi! Heureusement, j’ai pu en retirer hier, ça va me permettre d’aller jusqu’à Thessalonique! c’est une grande ville, j’ai plus de chance de trouver une banque compatible Mastercard (encore elle!) En Grèce, il vaut mieux une Visa tout ceux qui en ont n’ont pas de soucis! Demain, je prend des photos, promis, si mes mains sont décongelées 🙂 Je suis à Florina, une petite ville moche, avec un petit quartier piéton minuscule, mais bien vivant et agréable. C’est une mini station de sport d’hiver. Les pistes ne sont pas très éloignées. Pas de rencontres marquantes aujourd’hui, deux cyclistes locaux croisés au sommet du col, j’avais déjà basculé, tandis qu’eux terminaient leur ascension. Un pouce levé, un échange de regard, tout est dit! Bravo et bonne descente. Voilà, demain je vais rouler plus! Bonne soirée à tous, bises à demain.

3 mai 2016_Ben voilà, je suis en Grèce! Petite étape de 60 bornes, mais je me méfie, quand j’ai une frontière à passer, des fois, ça peut être long! Mais la non, une demi heure. Mais bon, il commençait à flotter à nouveau, et j’ai pris assez de flotte ces derniers jours! Donc juste après la frontière, je vois une pension, alors je m’arrête! Des gens adorables! Figurez vous, que je n’avait plus d’euros! Je me disait pas grave, en Grèce ils doivent prendre partout la sacro-sainte Master-card! Ben non! Le distributeur le plus proche est à 40 bornes! OK ! Pas grave me dit la dame, mon fils va vous y emmener! Et hop! rouler jeunesse! Une balade en caisse! Tiens ça rime! Y a longtemps que j’avais pas fait de voiture. Ça va vite! 🙂 en plus, le fiston doit être un fan de Sébastien Loeb! Il allumait comme un dingue sur les petites routes sinueuses! Mais bon, j’ai à nouveau des euros! J’ai dédommagé  quand même le gars, qui en plus sur place m’a offert un pot! Au retour, la tôlière m’avait préparé un bol de café au lait, avec des biscuits fait maison. Sur les routes, il y a des panneaux attention! Traversée d’ours et de loups! Question? Ça va plus vite qu’un vélo un ours? Et un loup? 🙂 Réponse demain soir! Pour finir mon argent Albanais, ce midi, je me suis arrêté dans une épicerie un peu avant la frontière. La fille des épiciers, parlait un peu le Français, et quand elle à expliqué à ses parents mon périple, j’ai eu le droit aux félicitations habituelles! C’est rigolo, et ça fait plaisir. A la frontière, j’ai rencontré un couple de jeunes auto-stoppeurs Français, de Rennes. Sympas, ils étaient partis de Rennes  il y a un mois, et se rendaient faire le sud de la Grèce ! On a discuté un bon moment. C’est bon de parler français, ils comprenaient tout ce que je disais, ça m’a changé un peu 🙂  Voilà, bonne soirée bises à demain.

2 mai 2016_Aujourd’hui, mon père aurait eu 83 ans! Je pense beaucoup à lui pendant ce périple Quand je vois tout ces constructions qui se font partout, depuis la Croatie c’est un chantier partout. Lui qui aimait tant le bricolage, il se serait régalé! Fin de la séquence émotion 🙂 Me voilà à Progradec, sur les bords du lac d’Ohrid. De l’autre coté du lac, c’est la Macédoine et je vous raconte pas de salade 🙂 Progradec, une ville en chantier, comme toute l’Albanie! Des construction anarchiques sans soucis d’urbanisme, des routes défoncées, des chiens errants partout, des détritus tout azimuthe! … Mais les gens sont sympa, un pouce levé, un signe de la main, les enfants me font coucou quand je passe. Ce pays à un potentiel énorme! Mais y a du boulot! Demain, c’est la Grèce, berceau de la démocratie! J’espère que le temps va s’arranger, car pour le moment il pleut des cordes! Les faits marquants du jour? Pas grand chose, une belle montée pour arriver au lac. Et par deux fois aujourd’hui, des chiens m’ont menacé, mais rien de grave! Sur les bords du lac, il y a pleins de petits pêcheurs, qui vendent le fruit de leur pêche sur le bord de la route, anguille, brochet, fritures, sandres… J’en ai photographié un, après je lui avoir demandé bien sur. Je vous mets la photo. Voilà, bonne soirée à tous. Bises à demain.

1 mai 2016_Tirana, c’est fini…Ça valait le coup de voir ça! A présent, me voilà dans la montagne. Il va falloir passer d’une vallée à l’autre pendant 200 km. No soucis! Petit à petit ça va le faire! Aujourd’hui courte étape de 71 km avec un premier col, ou j’ai rencontré un cycliste Albanais avec qui j’ai discuté. Il n’arrêtait pas de me congratuler et a même voulu me prendre en photo! Un mec sympa et tout simple! Une super rencontre. Le fait marquant du jour, une crevaison à la sortie de Tirana. Je mets tout mes bagages sur le trottoir pour réparer à l’aise. Un jeune arrive, regarde la tâche, puis il sort son portable et passe une série d’appels! Je me dis il appelle ses potes et ils vont me dévaliser! En effet, deux minutes plus tard, me voilà entouré d’un bande de 3 jeunes! Super sympas l’un arrivait avec une pompe à pied, l’autre avec des outils! Il était là pour m’aider! A la fin, le premier arrivé me propose même  d’aller chez lui pour me laver les mains. En plus il m’a remplis mon bidon d’eau! Demain toujours la montagne, sous la pluie semble t’il. Voilà bises à tout le monde et à demain!

image

Dans les descentes, il faut faire gaffe au différents animaux moutons, chèvres, vaches, ânes, comme sur la photo et même tortues!

30 avril 2016_Je redoutais cette étape, qui me conduisait à Tirana, ou je suis ce soir. 89 km seulement, mais une concentration totale! Les routes! enfin routes, quelques fois, quand on s’éloigne des voies principales, ça s’apparente plus à une piste qu’a une route, ou la, gare aux nids de poule, voir même d’autruche! Mais même sur les routes régulières, de temps à autre il y a des séries de trous, énormes! Je vous en prend un en photo demain. Et, pour compliquer encre un peu le truc, sinon c’est pas rigolo! Une circulation fournie, ça déboule de partout et sur toutes sortes d’engins! Dingue! Dans Tirana même, vous rajoutez à tous ça les bus, les chiens errants, les piétons, encore plus de voitures! Épuisant! Mais bon, si on reste bien à sa place, ça se mets bien, tout le monde est habitué à ce type de circulation et c’est fluide. Un coup de klaxon pour dire attention, j’arrive, range toi un peu, et un merci après, courtois et sans énervement. On apprend vite à circuler dans cette jungle, en slalomant entre les nids de poules! Sinon, Tirana! J’adore cette ville, les gens sont dans la rue, c’est vivant, ça fourmille de tout un tas d’activités, remmouleur, vendeurs à la sauvette, coiffeur de rue, oui je sais, j’en ai pas besoin! 🙂 , bouquinistes sur le trottoir … On mange dans la rue pour trois fois rien, les glaces sont extra, et oui! 30° cet après midi, ça donne envie de manger des glace! Bisque rage 🙂 pas chaud en Vendée! Voilà, demain j’attaque la montagne! Bonne soirée, bises à demain.

29 avril 2016_Une étape de 97 km, sous un beau soleil et une belle température de 28° (ça change des jours précédents!) Je suis en Albanie! Dans une ferme auberge, la partie camping est fermée, alors je suis dans une chambre. Ma tente ne me sers pas beaucoup pour l’instant! L’anecdote du jour? Je me dirigeais vers ma destination du jour, quand une voiture remplie de solides albanais me dépasse en klaxonnant, c’est courant dans le coin! je lève la main pour dire bonjour, comme d’hab’ et là, la voiture s’arrête, marche arrière! Bon sang, qu’est ce qui se passe? Je m’avance à la hauteur du conducteur histoire de dire « même pas peur » Le gars baisse sa vitre et me dit « camping no straight, camping left! » Le mec avait repéré ma toile de tente et déduit que je cherchait le camping, et il voulais juste me dire que j’avais oublié de tourner à gauche! Merci l’ami! L’Albanie est un joli pays, des collines verdoyantes, sillonées de ruisseaux, au loin les montagnes, des lacs… Les albanais semblent sympathiques, beaucoup m’ont salués. Au bar de l’auberge, je demande une bière et de l’autre côté du comptoir, j’entend « qu’est ce que vous voulez comme bière » Hein du français! C’est la femme du patron, elle est marocaine et  à vécu longtemps en France, puis elle c’est mariée à un albanais et voilà! Quel parcours! Sympa en plus la nana! Voilà, demain c’est Tirana!! Aie aie, il va y avoir de la circulation! C’est pour ça que je fais la traversée plutôt le week end, il devrait y avoir moins de circulation! Bises à tous, à demain.

28 avril 2016_Ça y est, l’ai repris la route! ça peut vous paraître bizarre, mais ça fait du bien de rouler à  nouveau! ça me manquait de plus pédaler. Me voilà arriver à Budva au Monténégro, une petite station balnéaire et un port de pêche. C’est joli, c’est comme un petit Dubrovnik. Une étape de 90 km marquée par la sortie de Dubrovnik, un raidard de 3 km! J’ai du aussi prendre le bac, pour traverser une incursion de l’Adriatique dans les terres! et un autre raidard, juste avant de redescendre vers Buvda. Que je vous raconte une journée de vélo. Départ vers 8h 8h30. Je démarre tout doux, pour m’échauffer! Mon tableau de bord; Un compteur avec GPS et tracé, température, pression atmosphérique, dépense calorique, vitesse, kilométrage, heure et temps de parcours. Plus mon iphone ou j’ai fait la veille l’itinéraire précis que je consulte régulièrement. Avec tout ça, j’ai mes manies, mes repères important. Premier repère, l’heure de vélo, je sais que je suis chaud! Deuxième, 26 km je sais pas pourquoi, mais je me dit là, l’étape est partie. Troisième, 60 km, les deux tiers à peu prés, ça commence à sentir l’écurie! J’aime bien aussi voir le passage 2016 calories, n’importe quoi! Voilà, bonne soirée à demain. Je serais en Albanie.

27 avril 2016_Deuxième journée de repos, c’est trop! Pédaler me manque! Mais bon demain c’est reparti pour une étape de 90 bornes vers le Monténégro! Aujourd’hui visite de l’île de Lokrum et son jardin botanique et errance et glandage dans les ruelles de Dubrovnik! J’ai fais le tour de tout ce qui peut se faire à pieds! Et bien Dubrovnik ça fait les pattes! Il y a des marches partout! Ce soir au lit tôt, demain je veux partir de bonne heure! Il faut descendre le vélo, puis descendre les bagages en deux fois (il doit y avoir dans les 80 marchés), charger le vélo et c’est parti pour au moins six heures de manivelles! Allez bonne nuit je vous raconte ça demain. Bises

image

26 avril 2016_Journée de repos aujourd’hui! Au programme, Visite de Dubrovnik de long en large et de haut en bas! (Si vous voulez voir les photos, allez les voir sur mon Facebook, elle sont en vision publique!) Et alors ? Eh ben, c’est beau! On se perd dans les ruelles, on mange une glace, on se prélasse au soleil! On peut passer dix fois dans la même rue ou ruelle, on remarque à chaque fois un détail nouveau. J’ai fais aussi, ce qu’ils appellent le city walls, qui correspond au tour de garde, Dubrovnik étant une ville fortifiée. Et de là haut, on à une vue extraordinaire de la vielle cité. Sinon, j’en ai profité aussi pour faire une étape technique, réglage du vélo, dérailleur et freins, graissage, gonflage, nettoyage. J’ai fait aussi une lessive! Enfin, on m’a fais! Comme la machine était occupée, la nana de l’accueil m’a dit de poser mon paquet de linge sale au pied de la machine, et quand je suis revenu l’après midi, mon linge était lavé, sec et plié! Si ça c’est pas bichonner ses clients! A 22 euros la nuit! Y a des hôtels bien plus huppés et bien plus chers ou l’on est pas aussi choyés! Petits travaux de coutures aussi, réparation d’une petite déchirure sur mes sur-chaussures (indispensable, pour gardée les pieds bien au sec! ) J’ai aussi fais un peu de courrier, et une petite sieste (grand luxe). Demain, je visite les petites îles autour de Dubrovnik, et je glande encore une journée et jeudi, départ vers le Monténégro!  Pluie et froid prévu! Vivement le printemps! Bonne soirée, bises à demain!

25 avril 2016_Me voilà à Dubrovnik, après une  étape de 86 bornes de vélo et… Un parcours du combattant Dans les nombreux escaliers de la vielle citée ou se trouve mon hébergement! Après 7h de vélo, dur dur! Et parlons en de cette hébergement! Une auberge de jeunesse, dans la vielle ville. Ici, c’est dortoir, j’ai hérité de celui de quatre lits et nous sommes trois dans la chambre pour le moment. La tôlière est très sympa. Là, je suis dans la pièce commune, entouré de jeunes gens, enfin plus jeunes que moi 🙂 qui parlent tous anglais en buvant de la bière. J’ai préféré le café, il fait froid et je me suis caillé et mouillé toute la journée et ça réchauffe! Le prix est très correct 18 euros par nuit petit dej compris! direct dans la vielle ville! Que demande le peuple! En plus ils ont machine à laver et sèche linge à disposition, demain je vais pouvoir faire une lessive. Je vais rester deux jours, car je ne me suis pas arrêté depuis Venise, et j’ai bien roulé! En plus, j’ai envie de visiter Dubro. Après, ce sera le Monténégro, puis l’Albanie! Ah, j’oubliai, il y a une limite d’age pour avoir le droit de dormir ici. Et c’est… 40 ans !!! et comme on te demande ta carte d’identité, pas moyen de tricher! Alors, j’ai questionné la tôlière pour savoir, si elle recevait souvent des cinquantenaires qui venait depuis la France à bicyclette juste pour la voir! Elle m’a fait un grand sourire et OK. Ouf!! Demain je visite la ville et je vous raconte tout ça! Sinon ce midi, j’ai mangé dans un resto, qui paraissait fermé, au moment ou je m’apprêtais à repartir, un type ouvre la porte et me demande si je veux manger. Oui! Il m’explique que le resto n’est pas encore ouvert, mais que sa femme à cuisiné de la panse de vache et que si je veux je peux rester manger! C’était très bon! Allez, bise à demain.

24 avril 2016_104 km aujourd’hui qui m’ont mené à Podgradina. j’ai quitté un moment l’Adriatique, pour les marais! C’est superbe ici, comme il y a beaucoup d’eau, c’est très vert! La route est bordée de cultures maraîchères, et les producteurs vendent leur récolte en direct. Il y a aussi beaucoup de vergers. Les arbres sont en fleur et ça sent divinement bon! Journée sous la flotte aujourd’hui! Quand la Croatie prend des allures de Bretagne! 🙂 L’avantage, ça à nettoyé le vélo, et laissé un peu de répit à mes coup de soleil! Rencontré deux cyclo-voyageurs sur la route, mais juste un signe de la main et bonne route! Les motards, qui n’étaient guerre mieux lotis que moi, m’ont témoignés des signes d’encouragement tout le long de la route! Solidarité entre deux roues! Demain, c’est Dubovnik, ou je vais me poser un peu, histoire de bricoler le vélo, de laver mon linge, de faire encore quelques travaux de couture, non, je n’y prend pas goût! 🙂 et de prendre un peu de repos. En plus, il parait que la ville est jolie, alors pourquoi se priver!

23 avril 2016_Omis, joli petit port, est une petite ville adorable, la mer est bleue, la température est douce, mais ce soir il tombe quelques gouttes! Etape venteuse, vent de face tout le long, quel vacarme! Mais les paysages sont toujours aussi beaux. Les petits ports de pêche se succèdent, tous plus pittoresques les uns que les autres! Ce midi, j’ai pu faire un vrai repas. Je traversais un petit village, un peu dans les terres, quand tout à coup, j’ai été arrêté net par une délicieuse odeur de grillade! Un cuistot, faisait cuire à la broche, sous un petit appentis un mouton entier! Je descend du vélo et vais me renseigner si il y a possibilité de manger un morceau. J’ai à peine posé le vélo qu’un type m’aborde, me congratule, et m’invite à entrer. Là, je tombe sur une tablée de convives qui visiblement sont à l’apéro! Le type qui m’a accueilli me conduit vers sa fille en me disant  » English ». Effectivement, la jeune femme parle anglais. Elle m’explique qu’elle et son père vivent  en Norvège, mais qu’ils sont revenus au pays pour les vacances. Sur les entrefaites, la serveuse arrive et… On se comprends pas bien sur! Désespérée, elle se tourne vers la Norvégienne! Eh bien, la nana me traduit de l’anglais succinct qui est à ma disposition en croate, me fait faire le plat que je veux et qui ne figure apparemment pas au menu, et en plus elle me négocie le prix! Me voilà donc avec une big assiette salade, patates sautées, fromage local, et une belle quantité de grillade de mouton, plus une bouteille d’eau gazeuse. Et tout ça pour… 9 euros euh 68 Kuna! Merci à cette jeune femme, qui en plus m’a fait la conversation pendant le repas. Ce soir, je suis dans une pension sympa au bord de l’eau. Sinon, j’ai rencontré sur la route un couple de cyclistes allemands à la retraite très causants (la dame parlait très bien le français) et qui arrivaient d’Istanbul. Ils m’ont conseillé sur l’itinéraire. Failli rencontrer un chien, un berger allemand lui aussi, mais moins sympa que les précédents. Mais sauvé par une voiture! Le chien a eu la peur de sa vie! Sans bobo pour lui!

22 avril 2016_Arrivé à Sibenick, après une étapes sinueuse de 100 bornes toujours sous le soleil et une douce température de 25° j’ai quitté tout un moment la côte, pour m’enfoncer un peu dans les terres ou les stigmates de la guerre sont encore bien visibles, maison éventrées, ruines diverses… Mais me voilà de retour près de l’Adriatique. Je repose un peu mes guibolles et je vais me promener et manger un morceau ( rien trouvé encore ce midi) il va falloir que je prennent mes précautions! 🙂

21 avril 2016_Aujourd’hui chaleur, étape longue 115 bornes! Ce midi, no man’s land donc pas pu manger! J’ai trouver juste une station service ou j’ai pu faire le plein… avec des cookies!  Il était temps, la jauge était proche de zéro. Mais bon , ça m’a permis d’arriver à Starigrad, petit village de touristes et de pêcheurs, une étape sympa, avec toujours l’adriatique à portée de vue!

IMG_0179

20 avril 2016_Suite_J’ai rencontré cet après midi un sympathique cyclo voyageur belge, le gars était parti depuis 18 mois et affichait 27000 km au compteur! Il était sur le retour, à 2000 bornes de chez lui. Il était content d’entendre parler français; on a discuté une demi heure et puis bonne route. Un moment sympa!

20 avril 2016_Courte étape aujourd’hui, 70 km, mais je ne voulais pas louper la ville de Senj, joli petit port de pêche. Toute la journée, j’ai roulé sous le soleil dispensant une douce chaleur avec à ma gauche l’Adriatique pour compagnie! Mer bleue, petits ports adorables, fjords, criques et plus au large, les îles croates! Un rêve!

IMG_0170

19 avril 2016_Suite_ Bon, après avoir pédaler de bon matin dans la tempête, me voilà quand même arrivé à Rejika, une ville extraordinaire sur les bord de l’adriatique en Croatie. Ce matin 3° du vent de la pluie et ce soir 19° ciel dégagé et pas un pet de vent. Je me suis baladé à pieds dans la ville, c’est une très belle ville ou les gens sont avenants. En arrivant, comme je cherchais mon auberge, je suis interpellé par un type dans un bar qui me demande  d’ou je viens. Je lui raconte mon périple et lui demande de me renseigner sur l’adresse que je cherche. Il me dit va plutôt à l’hôtel au coin de la rue, c’est moins cher et le patron est francophone. Et il m’offre une bière en plus. C’était une bonne adresse, un hôtel au prix d’une auberge de jeunesse, propre et avec un patron sympa et qui parle le français! Ça fait du bien d’entendre du français en direct! Le gars à travailler 25 ans à Saint Etienne!

19 avril 2016_Suis bloqué à 20 bornes de mon point de départ vent tempétueux pluie battante, le vélo fait des embardées terrible, c’est dangereux! De plus il fait 3 degrés! J’attend que ça se passe dans un bar slovène.

18 avril 2016_ Belle journée aujourd’hui! Arrivée en Slovénie, quel contraste avec les longues et plates lignes droites italiennes! Ici, c’est moyenne montagne et la transition c’est faite en quelques kilomètres! Ça monte dur même 10% quelques fois! Ça tourne et c’est beau et vert. Un beau pays! Sinon, un peu de galère, mon GPS qui me fait passer par des chemins de muletiers ou je suis obligé de pousser le vélo au milieu des cailloux pendant cinq bornes! Mais bon, c’était au milieu d’une très belle forêt du côté de Monfalcone! Après, à vingt bornes de mon but, j’efface par mégarde le tracé GPS et bien sur, je n’avais pas noté l’adresse! Mais bon, j’ai encore un peu de mémoire et j’ai fait la fin du parcours au feeling avec seulement quatre kilomètres en plus au compteur! Nikel!

17 avril 2016_Une petite étape de plaine aujourd’hui, 90 km sous un beau soleil pas trop chaud. Hier, que dire de Venise… C’est beau! Il y a les gondoliers, les rouliers, avec leurs charrettes, les touristes, les vaporetto, les beaux palais, les ponts magnifiques, les canaux… Tout ça fait un monde d’un exotisme inouï. Je garderai un souvenir impérissable de ma rencontre avec la sérénissime!

16 avril 2016_Une anecdote de route, hier je m’arrête dans un café pour manger, et un type vient vers moi et me congratule, il me demande ou je vais et je lui explique, alors il me dit qu’il était coureur  professionnel il y a 15 ans. Il explique à la cantonade mon itinéraire et voilà pas que l’assemblée se met à m’applaudir. J’étais un peu gèné, mais bon.

Un peu plus tôt, dans cette même étape qui  me menait à Venise, j’ai les yeux rivés sur le GPS et tout à coup, une voiture de brigaderio vient à mon niveau et me demande de m’arrêter! J’avais pris une route interdite aux cyclistes! Gentiment, il mon escorté sur la bonne route et m’ont montré sur une carte par ou passer.

Sinon, aujourd’hui la visite de Venise… C’est magnifique, c’est exotique, dépaysant, magique!