Livre d’or

Ecrivez dans le livre d'or

 
 
 
 
 
Les champs maqués avec * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 54.226.132.197.
Il se pourrait que votre message ne soit visible dans le livre d'or qu'après que nous l'ayons examiné.
Nous nous réservons le droit d'éditer, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
165 messages.
Alain Alain de La Merlatière a écrit le 26 mars 2016 à 13 h 17 min:
Bonne route Christophe ! Savoure pleinement ! En te suivant, on en profitera également... mais sans le mal de f....s. Alain PS : Comme quoi on peut avoir 2 pieds dans "le CAVO" et être assez vivant pour tenter une telle aventure. 2016 sera pour toi un grand millésime.
Réponse d'administrateur par :  Christophe
Merci Alain, je vais mettre plein de photos et de commentaires et je vous raconterai tout ça par le menu à mon retour. A très bientôt
Ballet Ballet de Talmont a écrit le 25 mars 2016 à 21 h 00 min:
Je découvre le site. C'est mieux qu'un livre d'aventure. h-12, la préface est plein de promesses, vivement le premier chapitre...
Réponse d'administrateur par :  Christophe
Merci Jean Christophe, oui ça va être de l'aventure je l'espère. Arrêter de rêver la vie, pour la vivre! A bientôt, je vais essayer de mettre régulièrement des nouvelles de ma progression géographique et personnelle.
ostertag jean ostertag jean de saint germain de princay a écrit le 4 mars 2016 à 13 h 13 min:
tu as un sacré courage pour te lancer dans cette aventure promis je prendrai des news regulierement encore bravo jean
Réponse d'administrateur par :  Christophe
Merci Jean, je vais avoir besoin d’encouragements
Daumy marie Daumy marie de Les herbiers a écrit le 3 mars 2016 à 12 h 27 min:
Mon mari m'a informé de votre périple que je suivrai avec plaisir... Bonne route !!
Réponse d'administrateur par :  Christophe
Merci , j'essaierai de mettre régulièrement des nouvelles sur le blog.
Christophe Christophe de Thiré a écrit le 28 février 2016 à 23 h 07 min:
Bonjour, laissez moi un petit message